Les Verts jurassiens auraient préféré une deuxième lecture

Les Verts jurassiens se distancient de la position d’Anselme Voirol dans le dossier « salaire minimum ». Ils en font part mercredi dans un communiqué. La majorité du parti aurait soutenu une deuxième lecture sur le projet de loi sur le salaire minimum contrairement à leur remplaçant au bureau du Parlement. La semaine passée, Anselme Voirol a refusé la proposition, jugeant qu’elle était anticonstitutionnelle. Dans le texte, les Verts se disent très soucieux de la Constitution mais estiment qu’une deuxième lecture aurait été préférable, « pour ouvrir le débat sur cette loi au Parlement et obliger les adversaires des salaires décents dans le Jura à se manifester ».

Les Verts critiquent le projet présenté par le Gouvernement et considèrent le montant proposé, 19,25 francs, insuffisant. Ils attendent désormais de l’exécutif qu’il soumette au Parlement un nouveau projet et fasse tout pour exécuter la volonté populaire. /comm+lbr

Partager
Link
Météo