Journée de la formation professionnelle 2021

Journée de la formation professionnelle

Mercredi 5 mai, RFJ vous a fait vivre la 13e journée intercantonale de la formation professionnelle.

Retrouvez sur cette page tous nos invités, reportages, etc.

Martial Courtet, ministre

Martial Courtet

Le point sur la situation actuelle de l'apprentissage avec le ministre jurassien de la formation Martial Courtet.

Emilie Steinegger, assistant en promotion de l’activité physique et la santé

Emilie Steinegger - Fitness Energy à St-Imier Emilie Steinegger - Fitness Energy à St-Imier

Certaines professions sont particulièrement bousculées avec la pandémie et les établissements ont dû fermer leurs portes durant plusieurs mois. Les centres de fitness par exemple ont été très affectés ce qui a entraîné des restrictions budgétaires et des jeunes apprentis ont été licenciés.

Dans ces centres de sport, on peut apprendre un métier qui est assez récent, et depuis 5 ou 6 ans, la Suisse romande compte chaque année une vingtaine de nouveaux professionnels. Emilie est en seconde année d’un apprentissage qu’elle nous présente ici.

Les cours sont dispensés au CPLN à Neuchâtel. Les assistants en promotion de l’activité physique et la santé, suivent une formation de 3 ans. Après obtention de CFC, les possibilités sont nombreuses aussi bien dans les centres de fitness, les hôpitaux ou certains hôtels. Une spécialisation permet également de réaliser un diplôme fédéral de gestionnaire en tourisme de santé et d'activité physique ou un Bachelor HES en sciences du sport, à Macolin.

Quentin Jeanbourquin, apprenti cuisinier

Quentin Jeanbourquin

Certains apprentis ont dû prendre leur mal en patience, alors que le coronavirus plombe différentes activités depuis de nombreux mois. C’est le cas, par exemple, des apprentis-cuisiniers qui passent davantage de temps chez eux que dans les cuisines de leurs restaurants. Récit de cette expérience avec Quentin Jeanbourquin, 18 ans, apprenti au Café de la Poste à Saignelégier.

Francis Charmillot - responsable Mon app'

Francis Chamillot

Francis Charmillot nous présente le service "Mon App'" et l'accompagnement mis en place pour les jeunes.

Guy Parmelin - Conseiller fédéral

Guy Parmelin (Photo : KEYSTONE/Peter Schneider).

Rencontre avec le Conseiller fédéral Guy Parmelin, en charge de l’économie, de la formation et de la recherche.
Depuis plus d’un an, l’économie est lourdement touchée par la pandémie de coronavirus. Nous lui avons demandé si les entreprises étaient encore disposées à former des apprentis.

La situation économique liée à la pandémie de COVID-19 est source d’inquiétude chez les jeunes et leurs parents. Mais le conseiller fédéral se veut rassurant, la formation professionnelle est toujours un bon moyen d’entrer dans la vie active.

Andréas Häfeli, chef du Centre d'orientation scolaire et professionnelle

Andréas Häfeli nous explique comment les jeunes sont accompagnés dans leur processus du choix d'un métier.

Patricia Capit, directrice du Centre d'orientation professionnelle (Tramelan)

Patricia Capit nous explique ce que doit faire une ou un élève désireux d'accéder au service de l'OP.

Hassan Mohamed Zayed, jeune en cours de réflexion sur son avenir

La fin de l’école obligatoire est une étape charnière pour les futurs apprentis. L’année dernière dans le canton de Neuchâtel, ils étaient plus de 1700 à signer un contrat de formation en mode dual. Mais avant cette étape clé, il faut déjà choisir son futur métier et se lancer dans les postulations. Un processus parfois complexe. Hassan Mohamed Zayed a 15 ans, il est en dernière année d’école obligatoire au collège Numa-Droz à la Chaux-de-Fonds. Ecoutez son témoignage. 

Francis Dubey, entrepreneur et vice-président de l’association Metaltec-Jura

Charpente métallique Charpente métallique

Certains domaines d’activité cherchent à tirer leur épingle du jeu. C’est le cas de celui de la construction métallique, par exemple. L’association professionnelle Metaltec-Jura cherche à acquérir une certaine visibilité, alors que le nombre d’apprentis dans le domaine est en diminution. Le coronavirus qui est passé par là ne rend pas la tâche facile. Michel Leoni s’est entretenu avec Francis Dubey, entrepreneur à Fontenais, et vice-président de l’association professionnelle Meteltec-Jura. 

Grégory Loeffel, Chef expert

Grégory Loeffel, assistant en promotion de l’activité physique et de la santé nous présente ce que représente ce CFC en activité physique.