Francisco de Goya à l'honneur à la Fondation Beyeler

La Fondation Beyeler consacre une exposition au peintre espagnol Francisco de Goya. Plus de ...
Francisco de Goya à l'honneur à la Fondation Beyeler

Francisco de Goya à l'honneur à la Fondtion Beyeler à Riehen (BS)

Photo: KEYSTONE/PATRICK STRAUB

La Fondation Beyeler consacre une exposition au peintre espagnol Francisco de Goya. Plus de 175 tableaux, dessins et gravures sont exposés jusqu'au 23 janvier dans le musée à Riehen (Bâle).

L'exposition Goya est l'une des plus importantes jamais présentées hors d'Espagne, a indiqué jeudi la Fondation Beyeler. Elle réunit pour la première fois des tableaux rarement exposés provenant de collections privées espagnoles, ainsi que des oeuvres majeures de collections privées et de musées européens et américains.

Francisco de Goya y Lucientes (1746-1828) est l'un des derniers grands peintres de cour et l'un des précurseurs de l'art moderne, souligne la fondation. Dans son oeuvre aux multiples facettes, il donne une expression unique tant aux joies et aux splendeurs qu'aux horreurs et aux abîmes de l'existence humaine.

Estime et source d'inspiration

L'univers pictural énigmatique de Goya lui a valu une grande estime parmi les peintres de la modernité espagnole, dont Pablo Picasso et Joan Miro. Dans les années 1920, les surréalistes se découvrent une affinité profonde avec son art. Le peintre espagnol est aussi une source d'inspiration pour les artistes contemporains.

Parmi les oeuvres marquantes présentes à Riehen figurent notamment le Portait de la duchesse d'Albe, Maja vêtue, Les Majas au balcon et Maja et Célestine au balcon. « Prêt extrêmement rare » de la Real Academia de Bellas Artes de San Fernando, à Madrid, quatre panneaux avec des scènes de genre sont aussi exposés à la Fondation Beyeler.

L'exposition réunit plus de 75 tableaux, une cinquantaine de dessins et 50 gravures. Les prêts proviennent de collections privées et d'institutions célèbres comme le Prado, le musée Thyssen-Bornemisza, la Fondation Lazaro Galdiano et la Fondation Casa de Alba, tous à Madrid, le Louvre (Paris), le Metropolitan Museum of Art (New York), la National Gallery (Londres), la Collection Oskar Reinhart (Winterthour) ou encore le Museum of Fine Arts (Houston).

/ATS

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus