La SKS met en garde contre des billets trop chers sur Viagogo

La Fondation pour la protection des consommateurs alémaniques (SKS) a mis en garde contre l'achat ...
La SKS met en garde contre des billets trop chers sur Viagogo

La SKS met en garde contre des billets trop chers sur Viagogo

Photo: KEYSTONE/VALENTIN FLAURAUD

La Fondation pour la protection des consommateurs alémaniques (SKS) a mis en garde contre l'achat de billets de festival via la plateforme en ligne Viagogo. Les billets seraient trop chers et l'entrée ne serait pas garantie. L'entreprise rejette ces accusations.

Un pass journalier pour le Gurtenfestival à Berne est deux fois plus cher que le prix officiel, écrit lundi la Fondation pour la protection des consommateurs dans un communiqué. Sur le site officiel du festival, il coûte 116,50 francs. Sur Viagogo, pour un pass journalier pour vendredi, par exemple, des billets étaient disponibles lundi pour 289 francs ou 333 francs.

L'exemple vaut également pour Paléo. Sur la billeterie officielle, le festival de Nyon (VD) vend des abonnements pour les six jours au prix de 400 francs (330 au tarif réduit). Sur la plateforme de revente, le prix du même billet peut monter au-delà des 1400 francs.

Viagogo est, selon ses propres dires, un marché secondaire pour la vente de billets d'événements. 'Les prix sont fixés par les vendeurs et peuvent être inférieurs ou supérieurs au prix du marché', peut-on lire sur le site.

Frais supplémentaires

Depuis le 1er juillet, Viagogo enfreint en outre le droit à l'information sur les prix et n'affiche les frais qu'au moment de la commande, a encore critiqué la SKS. De son côté, Viagogo écrit que les frais définitifs pour la TVA, la réservation et la livraison ainsi que le traitement sont calculés une fois que la méthode de livraison préférée et le lieu de l'acheteur ont été sélectionnés.

Les personnes qui ne peuvent pas participer à un événement pour des raisons valides ne sont pas remboursées, selon la fondation. Selon le site de l'entreprise, il n'est pas possible d'annuler ou d'échanger un billet acheté. En revanche, la revente est possible - par exemple si une personne ne peut pas participer à l'événement en raison d'une infection au Covid-19.

Enfin, la protection des consommateurs a également critiqué le fait que les billets ne permettent souvent pas d'accéder à l'événement. Dans une prise de position, Viagogo a écrit à l'agence de presse Keystone-ATS que les billets ne sont payés qu'une fois que l'acheteur a eu accès à l'événement. En cas de problème, un remboursement ou un billet de remplacement est proposé. En 2019, moins d'un pour cent de toutes les transactions auraient connu des problèmes.

Critiques récurrentes

Ces dernières années, Viagogo a été critiqué à plusieurs reprises. Les défenseurs des consommateurs de l'UE ont également mis en garde contre la plateforme suisse. En 2020, le Tribunal fédéral avait toutefois rejeté une plainte du Secrétariat d'État à l'économie (SECO) contre Viagogo.

L'année dernière, la plateforme a toutefois perdu après une plainte du Cirque Knie. Le Tribunal fédéral avait constaté que la plateforme avait utilisé des méthodes déloyales lors de la vente de billets pour des représentations du cirque.

/ATS
 

Actualités suivantes