Bienne: la Robert Walser Sculpture fermée - début du démontage

La Robert Walser Sculpture, érigée devant la gare de Bienne depuis la mi-juin, a été fermée ...
Bienne: la Robert Walser Sculpture fermée - début du démontage

La Robert Walser Sculpture, érigée devant la gare de Bienne depuis la mi-juin, a été fermée et les travaux de démontage de la plate-forme, imaginée par l'artiste Thomas Hirschhorn , ont commencé. Les organisateurs estiment que le bilan est 'très positif'.

'On a un pincement au coeur, car c'est la fin d'une aventure humaine exceptionnelle qui a marqué les participants et les nombreux visiteurs', a déclaré lundi sur la plate-forme le conseiller municipal biennois Cédric Némitz, président de la Fondation Exposition suisse de sculpture Bienne. Un public très large a assisté aux 38 événements par jour créés par plus de 200 personnes.

Selon Kathleen Bühler, curatrice de l'exposition qui rend hommage à l'écrivain Robert Walser, 'on ne connaît pas le nombre exact de visiteurs, car on a pas vendu de billets, mais on a eu un flux continu. Le public est venu durant les 86 jours. Certaines personnes sont même restées durant douze heures sur la plate-forme'.

Besoin de soutien

La manifestation était dotée d'un budget de 1,692 million de francs. Il manque encore 72'000 francs pour atteindre l'équilibre. 'La campagne de crowdfunding (financement participatif) est un échec', a reconnu Thomas Hirschhorn. 'Mais cela a signalé que l'on avait besoin d'aide et de soutien et cela a permis de tuer l'idée que l'argent doit être au début d'un projet'.

'Si le crowdfunding n'a pas vraiment marché, on attend toujours des dons', a ajouté Kathleen Bühler. Le soutien peut se manifester en achetant un livre relatant le projet. Selon la curatrice de l'exposition, '200 exemplaires du livre, qui va paraître en décembre, ont déjà trouvé preneur'.

Une place pour vivre

La Robert Walser Sculpture a nécessité trois ans de préparation et deux mois de travaux. D'une surface de 1300 m2, cette installation était une imposante construction en bois qui reposait essentiellement sur des palettes. Une passerelle en bois reliait les deux principaux éléments de la plate-forme.

L'oeuvre a suscité un certain mécontentement, notamment des propriétaires de taxis, en raison de son emplacement sur la place de la gare. 'C'est l'endroit où il fallait être', a déclaré Cédric Némitz. 'Jusqu'à présent, c'était uniquement une place que l'on traversait et la population a réalisé qu'on peut y rester et vivre des choses. Cela nous montre que l'on peut réinvestir l'espace public', a-t-il ajouté.

L'écrivain Robert Walser est né à Bienne en 1878. Après avoir écrit plusieurs romans et poèmes, il entre en 1929 à l'établissement psychiatrique de Waldau à Berne avant d'être transféré en 1933 dans celui d'Herisau (AR). Il est mis sous tutelle et cesse son activité d'écriture. Le jour de Noël 1956, il meurt dans la neige lors d'une promenade.

/ATS
 

Articles les plus lus