Exposition Giacometti-Dali au Kunsthaus de Zurich

Alberto Giacometti et Salvador Dali ont imaginé au début des années 1930 un 'jardin de rêves' ...
Exposition Giacometti-Dali au Kunsthaus de Zurich

Exposition Giacometti-Dali au Kunsthaus de Zurich

Photo: KEYSTONE/ENNIO LEANZA

Alberto Giacometti et Salvador Dali ont imaginé au début des années 1930 un 'jardin de rêves' pour un couple de mécènes et collectionneurs français avant-gardistes. Le Kunsthaus de Zurich consacre une exposition à ce projet qui n'a finalement jamais vu le jour.

L'exposition 'Giacometti à Dali. Jardins de rêves', visible jusqu'au 2 juillet, rassemble les artefacts en trois dimensions résultant de la coopération entre les deux artistes. Des croquis et des documents d'archives retracent le processus de création du jardin imaginé par Alberto Giacometti (1901-1966) et Salvador Dali (1904-1989), a indiqué vendredi le Kunsthaus.

En 1929, le couple de collectionneurs français Charles et Marie-Laure de Noailles commandent à Giacometti une sculpture pour le jardin de leur villa dans le sud de la France. Quelques mois plus tard, André Breton et Salvador Dali visitent à Paris une exposition dans laquelle ils admirent une oeuvre de Giacometti, la 'Boule suspendue', et ils invitent l'artiste suisse à rejoindre le groupe des surréalistes.

Echange 'vif, intellectuel et créatif'

Giacometti et Dali décident de coopérer et commencent à travailler sur le projet de jardin du couple de Noailles. L'échange entre les deux artistes est 'vif, intellectuel et créatif', souligne la Fondation Giacometti. 'Leurs oeuvres entrent dans un dialogue fécond'. L'exposition 'met en lumière leur amitié ainsi que leur goût commun pour l'exploration d'espaces rêvés'.

Dans ses carnets, Giacometti dessine cinq figures géométriques placées sur un plateau, puis réalise des maquettes en bois. De son côté, Dali conçoit l'idée d'intégrer ces éléments dans un jardin biomorphique, comme le laisse deviner le croquis 'Projet pour les Noailles' daté de 1932/1933.

Laisser parler librement l'inconscient

Le projet des deux artistes 'intègre dans un paysage dalinien des oeuvres agrandies de Giacometti'. Ils cherchent à créer des sculptures sur lesquelles on marche et qu'on manipule, 'laissant parler librement l'inconscient et les plaisirs corporels', explique la fondation. Le projet ne verra jamais le jour, mais on peut en voir une reconstruction grandeur nature dans l'exposition.

L'exposition 'Giacometti - Dali. Jardins de rêves', déjà présentée à la Fondation Giacometti à Paris, rassemble des objets surréalistes de Giacometti, comme la célèbre 'Boule suspendue', une sélection de tableaux de Dali, des croquis, des photographies et des documents rarement montrés en public.

On peut aussi y admirer des oeuvres d'autres artistes surréalistes comme Luis Bunuel, René Magritte et Yves Tanguy.

www.kunsthaus.ch

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus