La machine à écrire vaut bien une exposition à Yverdon-les-Bains

L'exposition 'Rock me Baby' s'est ouverte samedi à Yverdon-les-Bains, à l'occasion des 30 ans ...
La machine à écrire vaut bien une exposition à Yverdon-les-Bains

La machine à écrire vaut bien une exposition à Yverdon-les-Bains

Photo: KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT

L'exposition 'Rock me Baby' s'est ouverte samedi à Yverdon-les-Bains, à l'occasion des 30 ans de la fermeture des usines Hermès. Centrée sur la machine à écrire, elle propose des regards très variés et inspirés sur cet instrument disparu.

C'est la machine Hermès Baby qui a donné son nom à l'exposition. Créé en 1935, ce modèle emblématique a été adopté par les secrétaires comme par les reporters. Simple, compacte et légère, elle pouvait être emportée partout grâce à sa mallette intégrée. A une époque où l'on écrivait sans électricité, ni connexion Internet, elle était à la machine à écrire ce que le laptop est aujourd'hui au PC.

Dactylographie et art

L'exposition s'articule sur cinq lieux, dont trois ont ouvert leurs portes ce week-end. Dans le hall du Centre St-Roch, le visiteur découvre des affiches et des photos des ateliers Hermès. De son côté, le Centre d'art contemporain d'Yverdon-les-Bains (CACY) propose des oeuvres inspirées par la machine à écrire et la dactylographie, des calligrammes (dessins formés de lettres et de signes) de l'artiste est-allemande Ruth Wolf-Rehfeldt aux installations comme le 'Mémorial aux promesses manquées' du Lucernois Martin Gut.

Au Musée historique d'Yverdon et région, le visiteur plonge dans les usines Hermès, avec des documents d'archives, des affiches et les machines à écrire, bien entendu. Quant à la Maison d'Ailleurs, qui ouvrira sa présentation le 13 novembre, elle montrera des séquences de films, des jeux vidéos et des couvertures de magazines. Enfin, la Bibliothèque publique mettra sur pied des ateliers à partir du 30 janvier 2021.

L'exposition a été imaginée par l'artiste Sébastien Mettraux. Elle a reçu le Prix du patrimoine vaudois des Retraites populaires qui a permis de la mettre sur pied.

/ATS
 

Actualités suivantes