Le Champignac d'Or va à une militante antispéciste

Virginia Markus, militante antispéciste, est la lauréate du Champignac d'Or 2018. Elle accède ...
Le Champignac d'Or va à une militante antispéciste

Le Champignac d'Or va à une militante antispéciste

Photo: KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT

Virginia Markus, militante antispéciste, est la lauréate du Champignac d'Or 2018. Elle accède à la plus haute distinction pour cette déclaration dans 24 Heures: 'Il faut réfléchir à la survie professionnelle des bouchers sans que les animaux soient tués à la fin'.

Le Champignac d'Argent revient à Jacques Nicolet. Le conseiller national et président de l'UDC Vaud est primé pour ses 'propos argumentés en faveur du centre'. Sur les ondes de La Première, il a dit: 'Il faut replacer le contexte dans son juste milieu'.

Trois espoirs du champignacisme sont également distingués: Grégoire Gonin, historien, pour sa 'plongée en apnée lors de l'ouverture d'Aquatis'. Dans le Temps, il a lancé: 'L'immersion dans le paquebot de la culture de masse à travers le hublot de l'histoire fait ressurgir à l'horizon le spectre de l'impérialisme'.

La directrice du Livre sur les quais, Sylvie Berti Rossi, a observé: 'Le retour à la gratuité s'est révélé payant' (20 Minutes). Enfin, Samuel Pahud, avocat, est honoré pour: 'Par deux fois, il avait dû passer la nuit avec dans sa chambre un colocataire décédé. Il ne pouvait plus dormir à cause des cris' (24 Heures).

Pas moins de 45 candidats s'affrontaient cette année pour décrocher une des deux statuettes - de résine dorée ou argentée - décernées lors du Grand Prix du Maire de Champignac. Depuis 1988, ces trophées récompensent les plus belles performances oratoires romandes. Les lauréats sont sélectionnés par les lecteurs de La Distinction.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus