Le TF met un terme à l'odyssée d'une stèle pillée en Syrie

Le Tribunal fédéral rejette le recours d'un marchand d'art genevois qui s'opposait à la restitution ...
Le TF met un terme à l'odyssée d'une stèle pillée en Syrie

Le TF met un terme à l'odyssée d'une stèle pillée en Syrie

Photo: KEYSTONE/AP/OMAR SANADIKI

Le Tribunal fédéral rejette le recours d'un marchand d'art genevois qui s'opposait à la restitution à la Syrie d'une stèle du 9e siècle avant J.-C. L'avis des experts, selon lequel l'artefact a été pillé en 1999, est jugé plus crédible que la version de l'intéressé.

L'objet antique a été saisi en avril 2014 par la police londonienne auprès d'une maison de vente aux enchères. Il représente le roi assyrien Adad-Nerari III, selon les informations recueillies par Keystone-ATS auprès de sources spécialisées britanniques.

La police soupçonnait que ce bloc de basalte provenait du pillage du site syrien de Tell Saih Hamad, en 1999. Des experts l'ont identifié comme formant la partie inférieure d'une stèle extraite au même endroit en 1879 et qui se trouve au British Museum.

Dans un arrêt publié vendredi, le Tribunal fédéral constate que les expertises concluent au pillage. Le fait que la stèle complète la partie détenue par le British Museum confirme aussi sa provenance. Dans ces conditions, la justice genevoise pouvait ordonner la restitution à la Syrie.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus