Le soutien à la culture reste prioritaire en Valais

Le soutien de l'Etat du Valais à la culture reste une priorité du gouvernement cantonal. La ...
Le soutien à la culture reste prioritaire en Valais

Le soutien à la culture reste prioritaire en Valais

Photo: ats/Pierre Berclaz

Le soutien de l'Etat du Valais à la culture reste une priorité du gouvernement cantonal. La stratégie culturelle 2018 veut promouvoir une vie culturelle et artistique diversifiée.

La culture est essentielle au bien-être de chacun, a déclaré lundi la conseillère d'Etat valaisanne Esther Waeber-Kalbermatten lors de la présentation de la stratégie 2018. Les artistes sont capables de visions d'avenir, c'est important, a-t-elle dit.

Le Valais a élaboré il y a dix ans une stratégie en matière culturelle qui a porté ses fruits. Le canton est devenu un point sur la carte culturelle de la Suisse, a dit Jacques Cordonier, chef du service de la culture.

Les efforts doivent se poursuivre. Les artistes valaisans sont reconnus, ils sont toujours plus nombreux à sortir des différentes écoles spécialisées. Pour autant, l'intégration de la culture à d'autres domaines n'est pas encore totalement acquise.

Impliquer l'économie

Le renforcement des liens entre culture et économie est un des enjeux de cette stratégie culturelle. Les différents festivals, les musées et autres lieux d'exposition sont un vrai plus pour l'économie cantonale, a estimé Mme Waeber-Kalbermatten.

L'enjeu est de faire partager cette vision au monde économique. Si le monde économique a davantage conscience de l'apport de la culture, il sera plus facilement enclin à y investir, selon la conseillère d'Etat.

Dynamiser l'accès à la culture

L'accès à la culture est un autre volet de la stratégie pour la prochaine décennie. L'ouverture de la médiathèque à Sion il y a quelques années a augmenté le flux de visiteurs. Elle est devenue un lieu de vie, d'échange, de débat qui dynamise l'accessibilité culturelle.

La prochaine étape est d'étendre cette dynamique au quartier des musées, a déclaré Pascal Ruedin, directeur des musées cantonaux. Tous les musées sont réunis en un même lieu, dans la vieille ville de Sion entre les deux collines emblématiques de Valère et de Tourbillon.

Le site est encore sous-valorisé, selon M. Ruedin. La modernisation du centre d'exposition et la mise en place d'un portail d'entrée unique doit permettre d'attirer un plus large public.

Bientôt à l'UNESCO?

Le Valais pourrait aussi bénéficier d'un coup de pouce de l'UNESCO. Le canton a développé de nombreuses connaissances sur les risques d'avalanches et leur gestion. L'Office fédéral de la culture a déposé une demande d'inscription au patrimoine immatériel de l'UNESCO. Une réponse est attendue en novembre prochain.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus