Quatre missions pour la politique culturelle vaudoise

Le canton de Vaud a présenté lundi les lignes directrices de sa politique culturelle. Soutien ...
Quatre missions pour la politique culturelle vaudoise

Quatre missions pour la politique culturelle vaudoise

Photo: KEYSTONE/ADRIEN PERRITAZ

Le canton de Vaud a présenté lundi les lignes directrices de sa politique culturelle. Soutien à la création artistique, valorisation du patrimoine matériel et immatériel, médiation culturelle et collaboration avec les communes font partie de ses quatre axes forts.

Ces missions principales donnent des orientations larges au Service des affaires culturelles (SERAC) pour la législature 2017-2021, a expliqué la conseillère d'Etat Cesla Amarelle devant la presse réunie à Lausanne. Elles visent à favoriser l'accès à la culture pour tous, reconnaître toutes les formes d'expression, conjuguer la culture avec l'école et coordonner les efforts du canton et des communes.

En ce qui concerne l'accès à la culture pour tous, 'l'enjeu majeur' concerne les infrastructures, avec l'intégration du Musée cantonal des Beaux-Arts (MCBA) sur le site de Plateforme 10 cette année, suivie de celle du Musée de l'Elysée et du Mudac en 2021. Ces institutions sont redimensionnées de manière ample, a rappelé la cheffe du Département de la formation, de la jeunesse et de la culture (DFJC).

Autre point fort, le Palais de Rumine à Lausanne. 'Nous avons envie d'en faire un Palais du savoir qui cristallise la jonction entre arts et sciences, pour nous absolument essentielle', a relevé la cheffe du DFJC. Une attention particulière sera portée au jeune public et au croisement entre école et culture.

/ATS
 

Actualités suivantes