Riche programme pour les 10 ans de la mort de Jacques Chessex

Pour les dix ans de la mort de Jacques Chessex, ses deux fils Jean et François ont présenté ...
Riche programme pour les 10 ans de la mort de Jacques Chessex

Riche programme pour les 10 ans de la mort de Jacques Chessex

Photo: KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT

Pour les dix ans de la mort de Jacques Chessex, ses deux fils Jean et François ont présenté vendredi différents évènements qui vont marquer 2019. Parution d'inédits, spectacle, site internet, film, colloque, balades: l'écrivain vaudois sort d'un relatif purgatoire.

Lors d'une conférence de presse au Théâtre du Lapin Vert à Lausanne, là où Jacques Chessex a lui-même lu des poèmes dans sa jeunesse, les deux fils ont souligné que leur père, qui aurait 85 ans aujourd'hui, 'devrait être encore avec nous'. L'émotion était palpable, malgré les années écoulées.

Une association

Beaucoup de tiers s'intéressent à l'auteur de 'L'Ogre' ou de 'La Confession du pasteur Burg'. 'Nous avons pris le soin de laisser les autres artistes se débrouiller avec cette oeuvre', explique François Chessex. Depuis dix ans, il y a eu des traductions, des parutions de correspondances, des projets au théâtre, note Jean Chessex.

A l'approche du dixième anniversaire du décès, les deux fils ont fondé l'association Chessex19, dont ils sont président et vice-président. Un programme des manifestations est disponible, notamment sur le site www.jacqueschessex.ch. Vendredi soir, un spectacle est donné au Lapin Vert avec des textes lus par Jacques Roman et des interludes musicaux de Moncef Genoud.

Faire rayonner l'oeuvre

Des émissions de radio ont commencé à être diffusées sur Jacques Chessex. Un livre sort ces jours: 'Dire la gloire et la menace'. Paru aux Editions de l'Aire, il rassemble une trentaine de chroniques que l'écrivain a données au journal L'Hebdo, entre 2000 et 2001.

'Ces chroniques n'ont pas pris une ride, comme chaque ligne de Jacques Chessex', affirme Isabelle Falconnier, ancienne journaliste du magazine. Elle se félicite ainsi 'de dynamiser l'héritage' de l'auteur afin que l'oeuvre puisse 'rayonner'. 'Ce sont des déclarations d'amour à des artistes', avec un ton unique, selon la déléguée à la politique du livre de la ville de Lausanne.

Une balade et un banc à Ropraz

Responsable de l'Aire, Michel Moret souligne qu'il y a aussi dans l'ouvrage 'la part du polémiste'. Celle de la 'vie bouillante et passionnée' de Jacques Chessex qui n'était pas 'un tiède', rappelle-t-il.

D'autres évènements sont à mentionner. A Ropraz (VD), une balade avec 'une halte Jacques Chessex' va voir le jour en fin d'année. Soit, tout simplement, un banc tourné vers le paysage que l'écrivain aimait contempler, avec de la documentation à disposition, explique Alain Gilliéron, animateur du centre culturel de L'Estrée.

Nouvelles inédites

Un recueil de nouvelles partiellement inédites devrait paraître cette année aux Editions Grasset, alors qu'une Journée d'études est agendée le 17 mai. Celle-ci sera ouverte à tous, même si elle se tient à l'Université de Lausanne.

Interrogé sur l'héritage de l'écrivain, les fils ont indiqué qu'il y avait des poèmes épars, 'des choses un peu particulières, soit à l'état de projet largement avancé, soit à l'état de manuscrit à ne jamais publier', mais qui n'a pas été détruit, note François Chessex. Un texte sur le blues se révèle aussi 'délicat (à traiter) au niveau du contenu' puisqu'il contient près de 700 fois le mot 'nègre'.

Prix Goncourt

Pour mémoire, Jacques Chessex est décédé brutalement le 9 octobre 2009 alors qu'il participait à Yverdon à un débat sur son oeuvre. Il est à ce jour le seul lauréat suisse du prix Goncourt, en 1973 pour 'L'Ogre'. Poète, critique, romancier, professeur de lettres à Lausanne, il a laissé une oeuvre considérable. Né à Payerne, il est enterré à Ropraz où il vivait depuis 1978.

www.jacqueschessex.ch

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus