Sibylle Berg reçoit le Grand prix suisse de littérature 2020

L'écrivaine zurichoise Sibylle Berg poursuit sa moisson de prix entamée en 2019. L'auteure ...
Sibylle Berg reçoit le Grand prix suisse de littérature 2020

L'écrivaine zurichoise Sibylle Berg poursuit sa moisson de prix entamée en 2019. L'auteure et journaliste a reçu mardi le Grand prix suisse de littérature 2020 pour l'ensemble de son oeuvre.

'Le jury fédéral de la littérature distingue en elle une voix à la fois novatrice, engagée et essentielle de la littérature contemporaine germanophone', indique l'Office fédéral de la culture mardi dans un communiqué.

Auteur de quinze romans ainsi que de nombreuses pièces de théâtre et de théâtre radiophonique, Mme Berg, née en 1984 en Allemagne de l'Ouest, a reçu pour son dernier roman, 'GRM Brainfuck', le Prix Suisse du livre 2019 et pour sa dernière pièce, 'Hass-Triptichon – Wege aus der Krise', le prix autrichien Nestroy de la meilleure pièce de théâtre 2019. Son premier roman a été publié en 1997, une année après son arrivée à Zurich.

Le jury a également décerné un prix spécial de traduction, remis une année sur deux, à Marion Graf. Elle compte parmi ses faits d'armes la traduction en français des oeuvres de Robert Walser pour les Éditions Zoé. Elle a également traduit de nombreux romanciers et poètes alémaniques et russes parmi lesquels Markus Werner, Klaus Merz, Erika Burkart, Erica Pedretti, Jürg Schubiger, Conrad Ferdinand Meyer, Franz Hohler, Anna Akhmatova et Vladimir Odoïevski.

Par ailleurs, le jury a désigné les lauréats des Prix suisses de littérature pour les ouvrages suivants, parus en 2019: Flurina Badel avec 'tinnitus tropic, poesias', François Debluë avec 'La seconde mort de Lazare', Doris Femminis pour 'Fuori per sempre', Christoph Geiser pour 'Verfehlte Orte. Erzählungen', Pascal Janovjak pour 'Le Zoo de Rome', Noëmi Lerch pour 'Willkommen im Tal der Tränen' ainsi que Demian Lienhard 'Ich bin die, vor der mich meine Mutter gewarnt hat'.

Le Grand prix suisse de littérature et le prix spécial de traduction sont dotés de 40'000 francs. À côté de ces distinctions, des prix sont remis sur concours à des ouvrages parus au cours de l’année littéraire écoulée. Les lauréats reçoivent le montant de 25'000 francs. Les prix seront remis le 13 février à Berne en présence du conseiller fédéral Alain Berset.

/ATS
 

Actualités suivantes