Un jeune musicien pour reprendre l’héritage de Georges Zaugg

Felix Froschhammer n’était pas né lorsque Georges Zaugg a créé le Festival du Jura. Le musicien ...
Un jeune musicien pour reprendre l’héritage de Georges Zaugg

Felix Froschhammer Felix Froschhammer reprendra la baguette à Georges Zaugg en 2019.

Felix Froschhammer n’était pas né lorsque Georges Zaugg a créé le Festival du Jura. Le musicien allemand de 32 ans reprend les rênes de la manifestation de musique classique qui a vu le jour il y a près de 40 ans. Le festival fêtera d’ailleurs ce jubilé l’année prochaine. Felix Froschhammer tiendra la baguette dès l’édition 2019. Pour l’Allemand, « c’est un grand honneur et un challenge de poursuivre cet héritage ». 

Le premier violon du festival durant plusieurs édition se réjouit de cette aventure dans laquelle il souhaite amener un peu de jeunesse. Il a organisé l’orchestre du festival durant 5 ans et connaît bien la région et ses habitants. Ce qu’il veut : apporter un autre point de vue tout en maintenant la tradition du festival. « J’ai beaucoup d’idées mais c’est une grande responsabilité. J’aimerais être assez flexible avec les artistes, notamment les jeunes et aussi trouver d’autres styles », explique le violoniste. Felix Froschhammer sait qu’il a le temps d’y penser mais il pense déjà à des projets concrets : « Nous allons peut-être faire des concerts un peu plus courts. Je n’aime pas trop la vision élitiste de la musique classique, les spectacles c’est pour tout le monde et les jeunes aussi », affirme le musicien. Il faut dire que l’homme a de l’expérience : le jeune Allemand a roulé sa bosse dans plusieurs festivals suisses et côtoie des groupes de musique balkanique. « Il y a là plein de choses à qui se mélangent et nous pourrons y puiser des idées. Mon but c’est de faire des concerts pour tout le monde, pour la jeunesse aussi », conclut Felix Froschhammer. /lbr+jpi


Actualisé le

 

Actualités suivantes