Pluie Noire : jouer trois jours dans un monde dévasté

La Société des transports des imaginaires mécaniques (STIM) a créé et organisé le jeu de rôle ...
Pluie Noire : jouer trois jours dans un monde dévasté

La Société des transports des imaginaires mécaniques (STIM) a créé et organisé le jeu de rôle grandeur nature Pluie Noire. 216 personnes y ont participé, vendredi, samedi et dimanche dans un décor post-apocalyptique, au Creux-des-Biches

Les joueurs ont dû évoluer sur 17 hectares, au Creux-des-Biches, pour réaliser différentes quêtes (photo : Jonathan Vallat). Les joueurs ont dû évoluer sur 17 hectares, au Creux-des-Biches, pour réaliser différentes quêtes (photo : Jonathan Vallat).

Ils étaient plus de 200 fans de jeu de rôle à se retrouver au Creux-des-Biches vendredi, samedi et dimanche.  Dans l'univers post-apocalyptique de Pluie Noire, situé aux environs de l’an 2300, les personnages ont évolué, réalisé des quêtes, se sont battus, ont eu des enfants, sont morts, et ont parfois ressuscité. Pendant trois jours, le camping Jura Bivouac a accueilli ce jeu de rôle grandeur nature imaginé par la Société des Transports des Imaginaires Collectifs (STIM).
Caroline Toussaint a pu passer les barrages samedi et a débarqué dans le village fictif, accompagné d’un des organisateurs du jeu, Jérémy Berret.

Reportage au coeur du jeu Pluie Noire :

Des photos sont à découvrir ici.

Quelques images du jeu :


Actualisé le

 

Articles les plus lus