Guznag pose ses valises à Porrentruy

L’illustrateur jurassien dévoile son travail à la Galerie du Sauvage jusqu’au 23 décembre. ...
Guznag pose ses valises à Porrentruy

L’illustrateur jurassien dévoile son travail à la Galerie du Sauvage jusqu’au 23 décembre. Il y présente « C’est les vacances », une exposition dans laquelle il invite les visiteurs à partir changer d’air

L'illustrateur jurassien est de retour à la Galerie du Sauvage, six ans après sa dernière exposition. L'illustrateur jurassien est de retour à la Galerie du Sauvage, six ans après sa dernière exposition.

Cela faisait six ans que Guznag n’avait plus exposé dans la région. L’illustrateur jurassien est désormais de retour à Porrentruy. Il y a accroché sa nouvelle exposition intitulée « C’est les vacances ». Jusqu’au 23 décembre, les visiteurs pourront découvrir une série de dessins qui rappellent la période estivale. De nouvelles bestioles et personnages bizarroïdes occupent désormais les décors de ses illustrations.


Un souci du détail intact

Et ce n’est pas la seule chose qui a changé. Désormais, Julien Schmidt, alias Guznag, s’exprime en noir et blanc et au crayon noir, dans un style plus épuré. Exit donc l’encre de chine et les aquarelles. L'attention si caractéristique de l'artiste aux détails est en revanche restée intacte. En témoignent quelques traits discrets mais judicieusement placés qui donnent vie aux mouvements d'un cabot niché en bas de l'un des dessins.

Après avoir travaillé pendant près de trois ans pour la galerie parisienne Daniel Maghen, il était temps de changer de style, selon l'artiste. « Durant ce laps de temps, j’ai réalisé des illustrations exclusivement pour eux, explique Guznag, avec un style très détaillé et des personnages à têtes d’animaux. Après plus de trois ans, j’ai ressenti le besoin de dessiner de manière plus spontanée » :

« Le semi-confinement m’a plus apporté que pris »

Cette envie de s’émanciper de certaines contraintes est peut-être née durant la période de semi-confinement. « J’ai la chance d’avoir une maison et un jardin, j’ai très bien vécu cette période. J’en ai profité pour dessiner des choses que je ne faisais pas avant. J’ai peut-être même gagné en liberté » explique l’illustrateur :

L’exposition « C’est les vacances » de Guznag est à voir jusqu’au 23 décembre à la Galerie du Sauvage à Porrentruy. /tna


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus