Deux nouveaux plans d’eau pour le crapaud accoucheur à Courgenay

Pro Natura Jura projette l’aménagement de deux sites à proximité de la carrière du Piain et ...
Deux nouveaux plans d’eau pour le crapaud accoucheur à Courgenay

Pro Natura Jura projette l’aménagement de deux sites à proximité de la carrière du Piain et de la Vacherie Mouillard pour offrir des habitats à cette espèce menacée

Le crapaud accoucheur, espèce menacée, devrait bientôt bénéficier de deux nouveau sites aménagés en Ajoie. (Photo : Gauvain Saucy/Pro Natura Jura) Le crapaud accoucheur, espèce menacée, devrait bientôt bénéficier de deux nouveau sites aménagés en Ajoie. (Photo : Gauvain Saucy/Pro Natura Jura)

Le crapaud accoucheur bientôt comme un poisson dans l’eau à Courgenay ? C’est en tout cas ce que doit souhaiter Pro Natura Jura, qui a récemment déposé une demande de permis pour aménager deux nouveaux plans d’eau sur le territoire communale, non loin de la carrière du Piain et de la Vacherie Mouillard. Le projet, mis sur pied en collaboration avec l’Office de l’environnement du canton du Jura, doit permettre de lutter contre le déclin de la population de crapaud accoucheur, espace aujourd’hui menacée.

Tristan Lièvre : « La population de crapaud accoucheur est en net recul »

« La population de crapaud accoucheur est en forte régression un peu partout en Suisse, elle est même sur liste rouge. Ces 25 dernières années, on estime qu’elle a diminué de 50% », explique Tristan Lièvre, membre de Pro Natura Jura. Un constat qui vaut aussi pour le canton du Jura, et notamment pour le sud de l’Ajoie, à en croire Tristan Lièvre.

Le problème essentiel ? « Un manque d’habitats terrestres et aquatiques, puisqu’il se reproduit dans les mares et vit en général sur la terre », répond Tristan Lièvre, qui évoque une diminution du nombre de cours d’eau non corrigés et de zones alluviales, une baisse de la quantité de plans d’eau, et notamment de plans d’eau poissonneux ou qui possèdent des cachettes pour le crapaud accoucheur.

La solution principale semble donc toute trouvée : lui offrir de nouveaux habitats terrestres et aquatiques, ce à quoi répond le projet prévu à Courgenay. « Du côté de la carrière du Piain, qui est exploitée à l’heure actuelle, on va travailler sur la zone qui a déjà été remblayée, où on va creuser une grande mare, et aménager des murgiers (des tas de pierres) et d’autres petites structures à proximité. Du côté de la Vacherie Mouillard, on va poser des murgiers à proximité d’une mare pour offrir un habitat terrestre au crapaud accoucheur, et on va creuser une autre mare dans une zone humide, avec un sol marneux, une mare qui, alimentée par un petit cours d’eau, sera toujours en eau, malgré le fait qu’on arrive dans des périodes de plus en plus sèches », conclut Tristan Lièvre, dont l'organisme Pro Natura Jura organise le 30 septembre, à Courtemautruy, sur un site aménagé, une journée dédiée ... au crapaud accoucheur. /tbe


 

Actualités suivantes

Articles les plus lus