175 millions pour l'aide humanitaire et les thérapies

La Suisse participera à l'effort mondial pour lutter contre la pandémie de Covid-19. Le Conseil ...
175 millions pour l'aide humanitaire et les thérapies

175 millions pour l'aide humanitaire et les thérapies

Photo: KEYSTONE/AP/JEROME DELAY

La Suisse participera à l'effort mondial pour lutter contre la pandémie de Covid-19. Le Conseil fédéral a décidé mercredi de verser 175 millions de francs afin de soutenir l'aide humanitaire et encourager le développement de thérapies.

Cette enveloppe fait partie d'un budget de 400 millions déjà approuvés par le Conseil fédéral fin avril. Un prêt sans intérêts de 200 millions a été octroyé au Comité international de la Croix-Rouge (CICR). Les actions du Fonds fiduciaire d’assistance et de riposte aux catastrophes du FMI seront quant à elles soutenues à hauteur de 25 millions de francs.

Les 175 millions restants iront à l'aide humanitaire, à l'innovation et à la santé. Quelque 60 millions sont destinés à soutenir le développement et la fourniture de produits de diagnostic, de thérapies et de vaccins contre le virus.

Vaccins et médicaments

La moitié de cette somme sera versée à l’alliance 'Gavi', domiciliée à Genève et spécialisée dans la fourniture de vaccins aux pays en développement. Les 30 millions restants seront alloués à la fondation Wellcome Trust et à la Foundation for Innovative New Diagnostics, qui favorisent l'accès des habitants de pays en développement aux diagnostics et aux thérapies contre le Covid-19.

Pour répondre aux besoins croissants en matière d'aide humanitaire dans le monde, 50 millions de francs sont prévus. L'organisation mondiale de la santé disposera de 2,5 millions pour coordonner la réponse internationale face à la pandémie.

Quelque 52 millions ont déjà été versés à titre de contributions à l'ONU et au Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge. Les régions en crise humanitaire ont bénéficié de livraisons de matériel de secours. La Suisse a également alloué 10 millions de francs à la Coalition pour les innovations de préparation aux épidémies au profit de la recherche d’un vaccin contre le nouveau coronavirus.

Une aide rapide

La Suisse a intérêt à fournir une aide rapide et non bureaucratique aux populations touchées par la détresse et la pauvreté. Les pays en développement, particulièrement touchés par le virus, ne disposent pas de système de santé opérationnel.

Les habitants n'ont pas d'économies ou d'emploi régulier. Le système social ne les protège pas. Une telle situation augmente les risques de troubles, de déplacements forcés et de migration irrégulière.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus