L'économie verte et l'AVSplus perdent du terrain, selon un sondage

Les initiatives pour une économie verte et l'AVSplus perdent du terrain, selon le deuxième ...
L'économie verte et l'AVSplus perdent du terrain, selon un sondage

L'économie verte et l'AVSplus perdent du terrain, selon un sondage

Photo: Keystone

Les initiatives pour une économie verte et l'AVSplus perdent du terrain, selon le deuxième sondage réalisé par Tamedia. Mais elles restent pour l'heure gagnantes, tout comme le troisième objet soumis à votation le 25 septembre, la loi sur le renseignement.

Si les Suisses avaient dû voter en début de semaine, quand ils ont été interrogés, 54% auraient apporté leur soutien à l'initiative AVSPlus, selon les résultats du sondage publiés vendredi. Ils étaient encore 60% lors de la première enquête 15 jours plus tôt.

Entre les deux sondages, la commission compétente du National a proposé une augmentation de l'âge de la retraite à 67 ans. Selon certains experts cette décision 'très impopulaire' aurait dû pousser les indécis à voter pour l'AVSPlus, qui propose d'augmenter les rentes de 10%.

Or c'est le 'non' qui a gagné 8 points de pourcentage (40%, contre 32% début août). Une augmentation de l'ensemble des rentes ne peut être financée, ont argumenté les opposants.

Les personnes qui soutiennent l'initiative ont elles indiqué aux enquêteurs que les rentes AVS sont à la traîne derrière les salaires. De plus, il est toujours plus difficile de maintenir son standard de vie.

Sous tutelle

L'initiative sur l'économie verte a elle aussi perdu du terrain en 15 jours, mais dans des proportions moindres. Elles n'étaient plus en début de semaine que 47% des personnes ayant le droit de vote à déposer un 'oui' dans les urnes, contre 49% lors du premier sondage.

Le nombre de personnes rejetant l'initiative sur l'économie verte a en revanche augmenté de 10 points de pourcentage (43% contre 33% début août). L'argument le plus souvent relevé par les opposants était la 'mise sous tutelle' du consommateur et le danger d'augmentation des prix des produits. A l'inverse, on a mis en avant son devoir envers les générations à venir et le souci de l'environnement.

Renseignement

Seule la loi sur le renseignement a réussi à rassembler plus de partisans d'un sondage à l'autre. La proportion de soutien au texte est passée de 55 à 59%. La part du 'non' a elle passé de 38% à 37%.

La Suisse n'est pas assez protégée contre les menaces terroristes, selon ses défenseurs. Ses détracteurs relèvent que la loi mène à un Etat fouineur, qui peut s'ingérer dans la sphère privée des citoyens.

A un mois du vote, la part d'indécis est relativement faible. Elle s'échelonne entre 10% (économie verte) et 4% (loi sur le renseignement). Seuls 6% ne savent pas encore s'ils voteront pour ou contre l'initiative AVSplus.

Résultats différents

Le sondage a été réalisé entre le 22 et le 23 août; les résultats se basent sur 15'824 réponses pondérées selon des variables démographiques, géographiques et politiques. Il a été réalisé en ligne. La marge d'erreur est de +/- 1,2%.

La semaine dernière, le sondage de gfs.bern donnait des résultats assez différents. L'initiative sur l'économie verte sortait gagnante à 61% et la loi sur le renseignement à 58%. L'AVSPlus récoltait 49% de 'oui'.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes