Davantage de conscrits jugés aptes au service militaire

L'an dernier, 66,3% des conscrits ont été déclarés aptes au service militaire, une part en ...
Davantage de conscrits jugés aptes au service militaire

Davantage de conscrits jugés aptes au service militaire

Photo: Keystone

L'an dernier, 66,3% des conscrits ont été déclarés aptes au service militaire, une part en hausse de 2,6 points par rapport à 2015. Le canton d'Appenzell Rhodes-Extérieures décroche la palme avec 81,6%, tandis que le Jura ferme la marche avec 58%.

Au total, 78,4% des conscrits ont été jugés aptes au service militaire ou à la protection civile (12,1%). Le taux d'aptitude a ainsi augmenté de trois points par rapport à l'année précédente, indique mardi le Département fédéral de la défense (DDPS) dans un communiqué. Les six centres de recrutement de l'armée ont évalué 38'089 cas.

Un peu plus d'un cinquième a été jugé inapte pour des raisons médicales. Il s'agit souvent de problèmes de dos, des grandes articulations et de constitution générale. Sur le plan psychique, la résistance, les humeurs dépressives et autres angoisses ainsi que la consommation de drogues sont souvent mises en causes.

Fribourg en tête

En Suisse romande, le plus haut taux d'aptitude au service militaire est fribourgeois avec 66,4%. Dans le canton de Vaud, il s'élève à 63,7%. A Neuchâtel, la proportion atteint 59,3%. A Genève et en Valais, elle se monte à 60,9% et 58,7% respectivement.

Concernant l'aptitude à la protection civile, c'est dans le canton d'Uri qu'elle est la plus élevée, à 18,9%, tandis que celui d'Obwald affiche le taux le plus faible (8,6%). Ce dernier est talonné par le canton de Vaud (9,3%).

Près de 370 cas à risque

Dans le cadre du contrôle de sécurité, il y a eu 368 déclarations de risque. La procédure doit permettre à l'armée d'empêcher que 'des personnes représentant un risque potentiel pour elles-mêmes ou pour leur entourage reçoivent une arme'.

Parmi les conscrits, 249 femmes se sont également présentées. Sur ce nombre de volontaires, 184 ont été déclarées aptes au service militaire, trois aptes à la protection civile et 20 inaptes.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus