Le Valais en alerte

Le Valais est en alerte météo pour les prochaines 24 heures. Avalanches, glissements de terrains ...
Le Valais en alerte

Le Valais en alerte

Photo: KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT

Le Valais est en alerte météo pour les prochaines 24 heures. Avalanches, glissements de terrains, inondations sont à craindre un peu partout dans le canton. De nombreuses routes ont été fermées par mesure de précaution.

Les importantes pluies et chutes de neige de la nuit ont nécessité de nombreuses interventions. Les pompiers sont mobilisés en différents endroits pour éviter des inondations. Un peu partout, les évacuations d'eau débordent. Mais pour le moment aucun dégât important n'est signalé, indique la police cantonale.

Journée 'chaude' en vue

L'organe de conduite du canton a émis un avis de prudence. Il demande à la population d'éviter tout déplacement inutile, au moins jusqu'à mardi. Des avalanches importantes peuvent se déclencher spontanément et atteindre les voies de communication ou les habitations. Le degré de danger a été élevé dimanche à 5, son maximum.

La limite pluie-neige est remontée durant la nuit, rendant le risque d'avalanche encore plus élevé, explique Pascal Stoebener, responsable des dangers naturels du canton. 'On s'attend à une journée chaude' avec des avalanches, des chutes de pierres, des coulées de boue, des inondations, dit-il.

Prudence

Lundi matin, de nombreux auditeurs de Rhône FM annonçaient des problèmes sur les routes. Beaucoup d'eau, des cailloux, de la terre. La prudence est le maître-mot de la journée, rappelle la police.

Les mesures préventives sont prises, précise M. Stoebener. Le col du Simplon a été fermé ainsi que l'accès au Lötschental, à la vallée de Saas, à Loèche-les-Bains, à Zinal, à Arolla. Les routes et le train menant à la vallée de Conches, à partir de Niederwald, et à Zermatt sont aussi fermés.

Plusieurs évacuations ont été ordonnées par les autorités, essentiellement en montagne. Les habitants de maisons en zone rouge ont dû quitter leur logement et, selon les communes, certaines habitations en zone bleue ont été évacuées, précise M. Stoebener. A Sion, deux maisons ont été préventivement évacuées après un éboulement, indique la police.

'La situation est exceptionnelle et rare', explique M. Stoebener. Mais depuis les avalanches de 1999, le canton a construit beaucoup d'ouvrages de protection contre les avalanches et les éboulements. Les stations de minage automatique pour déclencher les avalanches à distance sont plus nombreuses. Le canton est prêt à affronter une journée difficile.

Ailleurs aussi

Si le Valais est le canton où les risques sont les plus élevés, ailleurs aussi des mesures préventives ont été prises. C'est le cas notamment de la région des Diablerets, dans le canton de Vaud. La route cantonale reliant Le Sépey au col du Pillon (VD) a été fermée entre le Rosex et les Diablerets, à cause du risque d’avalanche. Des évacuations ont aussi eu lieu.

Dans l'Oberland bernois, l'accès à la Petite Scheidegg est bloqué par le rail. Des chutes de pierres et un risque d'avalanche ont contraint les autorités à prendre des mesures. Les voies de communication fermées dimanche dans les Grisons et au nord du Tessin restent elles aussi interrompues lundi.

Le risque d'avalanche est de 4, voire 5, dans tout le massif alpin. En une semaine, il est tombé entre un et deux mètres, selon les régions, a indiqué lundi matin l'Institut pour l'étude de la neige et des avalanches. En plaine, c'est le risque d'inondation qui est à craindre. Le Rhin notamment est sous surveillance.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus