La Suisse compte 405 nouveaux cas de coronavirus en un jour

La Suisse enregistre jeudi 405 nouveaux cas de contamination au Covid-19 en 24 heures, selon ...
La Suisse compte 405 nouveaux cas de coronavirus en un jour

La Suisse compte 405 nouveaux cas de coronavirus en un jour

Photo: KEYSTONE/LAURENT GILLIERON

La Suisse enregistre jeudi 405 nouveaux cas de contamination au Covid-19 en 24 heures, selon les chiffres de l'Office fédéral de la santé publique (OFSP). Durant les dernières 24 heures, huit personnes ont été hospitalisées et deux sont signalées mortes.

La Suisse a franchi la barre des 400 nouveaux cas en 24 heures vendredi dernier (405) pour la première fois depuis le 14 avril. Durant les dernières 24 heures, 16'400 tests ont été effectués. Depuis le début de la pandémie, le total des décès s'élève désormais à 1737 et le nombre de personnes hospitalisées atteint 4625 .

Au total, 45'711 cas de contamination au Covid-19 ont été confirmés en laboratoire sur 1'145'949 tests effectués en Suisse et au Liechtenstein. Le pays dénombre 2098 personnes en isolement, et 5278 individus faisant partie de leurs contacts ont été mis en quarantaine. S'y ajoutent 10'090 autres personnes revenant de voyage d'un pays à risque et qui ont dû aussi passer par la case de la quarantaine.

Situation stable mais aussi fragile

La situation actuelle est stable mais aussi fragile, a déclaré jeudi à Berne aux médias Stefan Kuster, chef de la division Maladies transmissibles de l'OFSP.

L'objectif est de stabiliser et, si possible, de réduire le nombre d'infections et d'hospitalisations. Le taux de cas positif est actuellement de 3,1 %. La moitié des cas se produisent dans les cantons de Genève, Vaud et Zurich, devant Fribourg et Berne. Les autres cantons ont enregistré un nombre de cas peu élevé ou en baisse.

En moyenne, la moitié des personnes infectées ont moins de 31 ans. Le but est maintenant d'éviter que davantage de personnes âgées ou de groupes à risque soient infectés. Les mesures actuelles s'avèrent dans l'ensemble efficaces, a poursuivi M. Kuster. Cependant, les règles d'hygiène et de distanciation sociale doivent toujours être respectées, y compris dans le milieu familial.

« Il y a d'autres virus qui circulent en ce moment », a relevé M. Kuster, pour qui le nombre croissant de visites chez les médecins pour des infections respiratoires en est la preuve. Cette situation explique pourquoi 90'000 tests ont été effectués la semaine dernière.

Alors que les vaccinations contre la grippe débuteront bientôt, Virginie Masserey, cheffe de la section contrôle de l'infection de l'OFSP, a indiqué que se faire vacciner permettrait d'éviter de devoir subir un test de dépistage du coronavirus à cause de la grippe. Anticipant la probable forte demande de vaccins contre la grippe, la Confédération devrait recevoir « quelques centaines de milliers de doses supplémentaires » pour la fin novembre. /ATS

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus