Les rentiers toucheront dix francs de plus dès 2021

La rente minimale pour l'AVS/AI sera augmentée de dix francs dès le 1er janvier 2021. Elle ...
Les rentiers toucheront dix francs de plus dès 2021

Les rentiers toucheront dix francs de plus dès 2021

Photo: KEYSTONE/CHRISTIAN BEUTLER

La rente minimale pour l'AVS/AI sera augmentée de dix francs dès le 1er janvier 2021. Elle passera ainsi de 1'185 à 1'195 francs par mois, a décidé mercredi le Conseil fédéral. La rente maximale sera augmentée de 20 francs pour passer à 2'390 francs.

Les couples toucheront au maximum 3'585 francs. Ces adaptations sont dues à l'évolution des salaires et des prix, explique le gouvernement. Des ajustements sont également nécessaires dans le domaine des cotisations, des prestations complémentaires et de la prévoyance professionnelle obligatoire.

Le montant de la cotisation minimale AVS/AI/APG pour les indépendants et les personnes sans activité lucrative passera de 496 à 500 francs par an, et celui de la cotisation minimale dans l’AVS/AI facultative de 950 à 958 francs.

Les montants annuels des prestations complémentaires, destinées à couvrir les besoins vitaux, passeront de 19'450 à 19'610 francs pour les personnes seules et de 29'175 à 29'415 francs pour les couples, à 10'260 francs pour les enfants âgés de plus de 11 ans et à 7'200 francs pour les enfants de moins de 11 ans.

Prévoyance professionnelle

Dans la prévoyance professionnelle individuelle, les personnes ayant un pilier 3a pourront déduire au maximum 6'883 francs de leur déclaration d'impôt, s'ils sont affiliés à une institution de prévoyance 2e pilier, contre 6'826 actuellement. Ceux qui n'y sont pas affiliés pourront déduire jusqu'à 34'416 francs (34'128).

Le seuil d'entrée pour la prévoyance professionnelle obligatoire passera de 21'330 à 21'510 francs. Et le montant de la déduction de coordination de 24'885 à 25'095 francs.

441 millions

Les dépenses supplémentaires engendrées par le relèvement des rentes se monteront à environ 441 millions de francs. Quelque 390 millions seront à charge de l'AVS, dont 79 financés par la Confédération. L’AI assumera des dépenses supplémentaires de 51 millions de francs.

L’adaptation des prestations complémentaires à l’AVS et à l’AI induit, quant à elle, des dépenses supplémentaires de 1,4 million de francs pour la Confédération et de 0,8 million pour les cantons.

Le Conseil fédéral examine tous les deux ans la nécessité d'adapter les rentes de l'AVS et de l'AI. La dernière adaptation remonte à 2019.

/ATS

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus