Les Suisses voteront sur le financement uniforme des soins

Le projet de financement uniforme des soins ambulatoires, stationnaires et de longue durée ...
Les Suisses voteront sur le financement uniforme des soins

Les Suisses voteront sur le financement uniforme des soins

Photo: KEYSTONE/MARTIAL TREZZINI

Le projet de financement uniforme des soins ambulatoires, stationnaires et de longue durée passera devant le peuple. Le Syndicat des services publics (SSP) a déposé jeudi 57'346 signatures à la Chancellerie fédérale.

Aux yeux du SSP, cette réforme représente un 'danger bien réel' pour le système de santé publique. Il craint qu'elle ne donne trop de pouvoir aux caisses maladie. Les pouvoirs publics se déchargent de leur devoir de garantir le financement des EMS et des soins à domicile.

La réforme dégrade le système de santé et augmente les coûts, pour servir les intérêts lucratifs des acteurs privés. Pour le corps médical, cela conduit à une nouvelle péjoration des conditions de travail et de la qualité de la prise en charge.

Financement des cantons

Actuellement, les cantons, et donc les contribuables, financent les prestations stationnaires à hauteur d'au moins 55%, le reste étant pris en charge par les assureurs-maladie, donc les payeurs de primes. Dans le secteur ambulatoire, les prestations sont assumées à 100% par l'assurance obligatoire des soins.

Les soins ambulatoires étant moins chers que les soins stationnaires, la tendance est aux traitements ambulatoires. Mais cela pousse le coût vers les assureurs.

Le projet prévoit un financement uniforme des prestations ambulatoires et stationnaires entre les cantons et les caisses maladie. Les cantons devront verser 26,9%. Les 73,1% restants seront financés par les assureurs, indépendamment du fournisseur et du lieu où les prestations sont fournies.

/ATS

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus