A Rarogne, une partie des évacués retrouvent leurs foyers

Une grande partie des évacués de Rarogne peuvent rejoindre leur domicile. Parmi les 45 personnes ...
A Rarogne, une partie des évacués retrouvent leurs foyers

A Rarogne, une partie des évacués retrouvent leurs foyers

Photo: KEYSTONE/LAURENT GILLIERON

Une grande partie des évacués de Rarogne peuvent rejoindre leur domicile. Parmi les 45 personnes qui ont dû quitter leur maison fin janvier à la suite d'éboulements sur la montagne qui surplombe le village haut-valaisan, seize doivent encore patienter.

S'appuyant sur le rapport de spécialistes, l'analyse de la roche et des travaux effectués, la commune de Rarogne et son état-major ont décidé de réduire la zone d'évacuation, écrivent-ils jeudi. Dix-sept personnes pourront retrouver leur domicile vendredi dès 08h00. Elles s'ajoutent aux autres évacués qui ont pu réinvestir les lieux mercredi matin.

Seize personnes doivent encore s'armer de patience. 'Si les travaux continuent à se dérouler aussi bien, elles pourraient rentrer chez elles à la fin de la semaine prochaine', précisent les autorités.

Opération de dynamitage

Une opération de dynamitage a eu lieu mercredi 10 mars à Rarogne afin d'éviter tout nouvel éboulement incontrôlé. Bien que fortement ébranlée par l'explosion, la moitié de la masse est restée en place. Les travaux se sont poursuivis avec des machines de chantier. L'ensemble de la zone dynamitée reste sous étroite surveillance.

Fin janvier, des rochers étaient tombés dans la carrière et dans le lit du Bietschbach, menaçant de provoquer une inondation. Selon des experts, la masse totale est de 300'000 à 500'000 mètres cubes de matériaux. Au total, septante-six habitants du quartier situé à proximité avaient dû être évacués.

/ATS
 

Actualités suivantes