Action contre les banques: activistes vont se battre en justice

De nombreux défenseurs du climat qui avaient bloqué les entrées de Credit Suisse et d'UBS à ...
Action contre les banques: activistes vont se battre en justice

Action contre les banques: activistes vont se battre en justice

Photo: KEYSTONE/ENNIO LEANZA

De nombreux défenseurs du climat qui avaient bloqué les entrées de Credit Suisse et d'UBS à Zurich et à Bâle vont aller en justice. Ils n'acceptent pas les sanctions prises à leur égard et vont faire appel, annoncent-ils dans un communiqué vendredi.

Les manifestants arrêtés ont été condamnés par ordonnance pénale certains pour contrainte, d'autres pour effraction, dommages matériels et entrave à l'action officielle. Ils ont écopé de 60 jours-amendes avec sursis.

Les activistes dénoncent ces sanctions et vont faire appel. 'Collective Climate Justice' demande que les ordonnances pénales soient levées. Une série de procès devrait ainsi avoir lieu à Zurich et à Bâle dans les prochains mois.

A Zurich, un militant est toujours en détention. Son identité ne peut être établie et il n'est pas encore clair quand il sera libéré.

Actions nuisibles pour le climat

La semaine dernière, des manifestants en faveur de la protection du climat ont bloqué les entrées des sièges de Credit Suisse à Zurich et d'UBS à Bâle. A travers leur action, les protestataires demandaient à la place financière suisse de ne plus investir dans le charbon, le pétrole et le gaz. Ils accusent les grandes banques suisses de financer des actions nuisibles pour le climat.

A Zurich, la police avait interpellé 64 personnes de 15 à 65 ans. Trois adolescents ont été confiés à la Justice des mineurs. A Bâle, dix-neuf personnes ont été interpellées. 54 adultes ont été condamnés par ordonnance pénale. En outre, l'une des personnes libérées a vu son cas transféré à la justice de son canton.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus