Amnesty Suisse appelle à défendre les droits humains - initiative de l'UDC visée

Les membres d'Amnesty Suisse, réunis samedi en assemblée à Berne, ont appelé à défendre le ...
Amnesty Suisse appelle à défendre les droits humains - initiative de l'UDC visée

Amnesty Suisse appelle à défendre les droits humains - initiative de l'UDC visée

Photo: KEYSTONE/AP Cumhuriyet/ARI KURTULUS

Les membres d'Amnesty Suisse, réunis samedi en assemblée à Berne, ont appelé à défendre le système européen de protection des droits humains. Ils exhortent aussi les électeurs à rejeter clairement l'initiative de l’UDC 'Le droit suisse au lieu de juges étrangers'.

Les membres d'Amnesty International (AI) Suisse ont adopté une résolution contre cette initiative, qui devrait faire l'objet d'une votation en novembre. Elle représente pour eux une atteinte aux droits humains, indique l'ONG dans un communiqué.

Si elle était adoptée, cette initiative pourrait avoir pour conséquence une résiliation de la Convention européenne des droits de l'homme (CEDH) et un affaiblissement de la protection des droits humains en Europe et en Suisse, craignent les membres d’AI.

La CEDH, une ligne rouge

L'initiative dite 'des juges étrangers' intervient à un moment où les crises des droits humains dans des pays comme la Russie ou la Turquie démontrent la nécessité d'une protection européenne commune de ces droits, note la résolution.

'Là où des gouvernements autoritaires restreignent les libertés et les droits de leur peuple, la CEDH représente une ligne rouge qui ne saurait être franchie sans de graves conséquences', souligne le texte.

Avertissements de Russie

Lors d'une table ronde publique, Sergei Nikitin, ancien directeur d'Amnesty Russie, a brossé un tableau sombre de la situation des droits humains dans son pays.

'Mon pays a peu de respect pour les droits humains. Le Kremlin n'utilise ce terme que s'il peut en tirer des avantages, notamment pour condamner l'Occident. La majorité des Russes comprennent à peine ce que sont ces droits. La plupart en ignorent les violations, ou même justifient ces violations en se basant sur la propagande d'État', a déclaré Sergei Nikitin.

'Nous espérons que la Suisse (...) enverra un signal clair, lors de sa votation populaire, en faveur de la défense de la CEDH et des droits humains en Europe', a-t-il ajouté.

Et de Turquie

De son côté, Idil Eser, directrice de la section turque d'AI, a décrit les mesures de représailles avec lesquelles le gouvernement tente d'étouffer la société civile turque depuis l'échec du coup d'État de juillet 2016.

'Sous couvert d'état d'urgence, les autorités turques ont entrepris de démanteler la société civile, d'emprisonner les journalistes et les militants des droits humains, et de fermer les ONG', a relevé Mme Eser, elle-même été détenue trois mois en 2017 en raison d'accusations 'absurdes' de terrorisme.

'La récente condamnation de la Turquie par la Cour européenne des droits de l'homme - qui veille à l'application de la Convention - pour emprisonnement illégal de journalistes est un signe d'espoir pour nous', a-t-elle ajouté.

Acquis fondamentaux menacés

La CEDH est critiquée même en Europe, comme en Grande-Bretagne, où une partie de l'élite politique la traite d’'outil pour les terroristes et les criminels'. Pourtant, ce texte garantit la protection de chaque citoyen sur le continent, a rappelé Rachel Logan, de la section britannique d'AI.

'Le non-respect ou la résiliation de la CEDH représenterait un mauvais signal en direction des États de non-droit', a-t-elle ajouté.

'Ceux qui attaquent la Cour européenne des droits de l'homme ciblent généralement les acteurs nationaux, les institutions et les juges. Cela vaut aussi bien pour la Suisse que pour la Grande-Bretagne, la Russie ou la Turquie', a insisté Fanny de Weck, spécialiste suisse du droit international.

AI Suisse lancera en mai une nouvelle campagne intitulée 'Les droits humains sont notre force' pour mobiliser le plus largement possible contre l'initiative de l'UDC et faire en sorte qu'elle soit clairement rejetée.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus