Après un mois d'août très chaud, un front froid arrive

Après plusieurs jours radieux, le temps se gâtera dès jeudi. Un front froid, accompagné de ...
Après un mois d'août très chaud, un front froid arrive

Après un mois d'août très chaud, un front froid arrive

Photo: Keystone

Après plusieurs jours radieux, le temps se gâtera dès jeudi. Un front froid, accompagné de vent, d'averses et d'orages, s'invite en Suisse. Août aura néanmoins été très chaud, avec un excédent thermique de 1,7 à 1,8 degré par rapport à la norme 1981-2010.

Pour de nombreuses régions, ce fut l'un des mois d'août les plus ardents depuis le début des mesures, en 1864. Et suite à un mois de juin également très chaud, la Suisse a vécu son troisième été le plus chaud après ceux de 2003 et 2015, écrit mercredi MétéoSuisse.

Mais vendredi 1er septembre, soit au début de l'automne météorologique, le mercure retombera brutalement à environ 15 degrés. Il faut s'attendre à des pluies abondantes, selon MeteoNews, qui prévoit un certain redoux pour la suite.

Record de pluie

Outre des températures particulièrement élevées, le huitième mois de l'année aura vu défiler de puissants orages. Le 2 août, la 'supercellule orageuse' qui a touché l'extrême nord du pays a apporté un record de précipitations: la station d'Eschenz, en Thurgovie, a mesuré 36,1 mm de pluie en dix minutes. Le précédent record en dix minutes était de 33,6 mm, le 29 août 2003 à Locarno-Monti.

Globalement, l'été 2017 aura été marqué par un nombre considérable de journées caniculaires et de nuits tropicales. A Zurich, on a ainsi enregistré 18 jours de canicule (mercredi 29 août inclus), soit dix de plus qu'en moyenne.

Et la chaleur a souvent persisté durant la nuit. MétéoSuisse indique que plusieurs sites de mesures ont relevé la température minimale la plus élevée pour un mois d'août depuis le début des mesures: 23,5 degrés à Lugano le 5, 23 degrés à Neuchâtel le 4, 21,8 degrés à Genève le 4 et autant la veille à Bâle.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus