Au Parlement d'agir, déclare la présidente Simonetta Somaruga

Le Conseil fédéral a agi dans l'urgence pour parer à la crise du Covid-19. Le Parlement doit ...
Au Parlement d'agir, déclare la présidente Simonetta Somaruga

Au Parlement d'agir, déclare la présidente Simonetta Somaruga

Photo: Administration fédérale des douanes

Le Conseil fédéral a agi dans l'urgence pour parer à la crise du Covid-19. Le Parlement doit maintenant retrouver ses responsabilités, a déclaré lundi la présidente de la Confédération Simonetta Sommaruga en ouverture de la session extraordinaire.

L'épidémie a réduit le pouvoir législatif au rang de spectateur. Le Conseil fédéral a dû diriger le pays en recourant au droit d'urgence en empiétant sur la liberté des personnes et la liberté économique.

'Le Conseil fédéral n'a pas pris ces décisions à la légère. Il s'en est tenu au principe de proportionnalité comme l'exige la Constitution fédérale', a dit Simonetta Sommaruga. Mais il y a une chose à laquelle le virus ne saurait atteindre, notre démocratie.

Le Conseil fédéral s'en remet au Parlement pour avaliser et améliorer les décisions prises. Le Conseil fédéral lui soumettra un message au plus tard le 11 septembre visant à réviser les ordonnances d'urgence. L'ordonnance actuelle qui réglemente les mesures de lutte contre le virus depuis le mois de mars est valable jusqu'au 13 septembre.

Hommages

L'épidémie entraîne des situations de détresse pour beaucoup. 'Les retombées seront douloureuses', a-t-elle averti. 'Maintenant, il s'agit de faire sortir la Suisse de la crise et la rendre plus résistante', a-t-elle poursuivi. Pour ce faire, le Conseil fédéral 'a besoin de vous, le Parlement'.

La présidente de la Confédération a assuré que le gouvernement reprendrait autant que possible les demandes des commissions.

Elle a rendu hommage à toutes celles et ceux qui ont perdu des proches dans cette crise. Mme Sommaruga a également exprimé sa gratitude à toutes celles et ceux qui font avancer le pays. Le premier bilan des mesures prises est bon, a-t-elle ajouté.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus