Avec d'autres critères, seuls quatre pays sont considérés à risques

La Belgique, la République tchèque, Andorre et l'Arménie: le Conseil fédéral ne classe plus ...
Avec d'autres critères, seuls quatre pays sont considérés à risques

Avec d'autres critères, seuls quatre pays sont considérés à risques

Photo: KEYSTONE/EPA/MOHAMMED BADRA

La Belgique, la République tchèque, Andorre et l'Arménie: le Conseil fédéral ne classe plus que ces quatre pays ainsi que trois zones en France comme régions à risques en lien avec le coronavirus. Le gouvernement a changé ses critères.

La nouvelle ordonnance entrera en vigueur jeudi. Seules les personnes entrant en Suisse en provenance de ces quatre pays devront effectuer une quarantaine de dix jours. En France sont concernés les régions des Hauts-de-France et de l'ÎIe de France ainsi que le territoire d'outre-mer de la Polynésie française.

Mercredi matin, 12'099 personnes se trouvaient en quarantaine après être arrivées en Suisse. Toujours mercredi, la liste des zones à risques comprend plus de soixante pays et de nombreuses régions dans les pays voisins.

Nouvelle règle

Au vu de l'explosion des cas en Suisse, le Conseil fédéral a décidé de changer ses critères. Auparavant, la règle était qu'un pays avec plus de 60 nouvelles infections pour 100'000 habitants au cours des 14 derniers jours se trouvait sur la liste, avec des exceptions pour les zones frontalières.

Selon la nouvelle ordonnance figurent sur la liste seulement les pays ou les régions dont l'indice sur 14 jours pour 100'000 habitants est supérieur de plus de 60 à celle de la Suisse. D'après l'Office fédéral de la santé publique (OFSP), la valeur actuelle de près de 763 cas par 100'000 habitants en Suisse est largement supérieure à celle d'autres pays.

Le ministre de la santé Alain Berset avait déclaré la semaine dernière qu'il n'était pas logique de mettre sur la liste des pays et des régions qui comptent en comparaison moins d'infections que la Suisse.

/ATS