Baisse drastique des demandes d'asile d'Erythréens

Les nouvelles demandes d'asile déposées en juillet ont nettement diminué par rapport au même ...
Baisse drastique des demandes d'asile d'Erythréens

Baisse drastique des demandes d'asile d'Erythréens

Photo: Keystone

Les nouvelles demandes d'asile déposées en juillet ont nettement diminué par rapport au même mois de 2015. Elles ont reculé de 36,4%. C'est essentiellement lié à une baisse sensible des demandes d'asile de migrants érythréens.

Le mois dernier, le nombre de demandes d'asile d'Erythréens a reculé de 1392 par rapport à la même période en 2015, a indiqué jeudi le Secrétariat d'Etat aux migrations (SEM) dans un communiqué. Plusieurs raisons expliquent cette évolution.

La première est que le nombre d'Erythréens qui ont atteint le sud de l'Italie par la Méditerranée centrale au cours des sept premiers mois de l'année a diminué de moitié par rapport à 2015.

En outre, cette année environ un tiers des migrants en provenance d'Erythrée ont déposé une demande d'asile en Italie, soit une proportion nettement supérieure à celle de 2015. Enfin, l'Allemagne enregistre elle aussi un nombre croissant de demandeurs d'asile érythréens.

L'Erythrée reste cependant toujours le pays d'où provient la majorité des demandes pour juillet (738 demandes, soit 226 de plus qu'en juin). La Somalie et le Nigéria en compte 197 (respectivement - 58 et +13), l'Afghanistan 171 (+56) et l'Ethiopie 168 (+36).

En juillet 2016, le SEM a traité 2378 demandes d'asile en première instance. Parmi elles, 632 ont abouti à une décision de non-entrée en matière sur la base de l'accord de Dublin, 406 à l'octroi de l'asile et 456 à l'admission provisoire. Par rapport au mois précédent, le nombre de cas en suspens en première instance a augmenté de 236 unités.

Dans l'évolution mois par mois, le nombre de requêtes déposées en juillet a cependant augmenté de 6,4%. Il y a eu 148 demandes de plus qu'en juin, soit au total 2477.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes