Bâle et le Valais enregistrent les plus fortes hausses de mercure

Jusqu'à jeudi, les températures grimperont jusqu'à 35 degrés environ en Valais et dans la région ...
Bâle et le Valais enregistrent les plus fortes hausses de mercure

Bâle et le Valais enregistrent les plus fortes hausses de mercure

Photo: Keystone

Jusqu'à jeudi, les températures grimperont jusqu'à 35 degrés environ en Valais et dans la région bâloise avec, pour corollaire, une forte concentration d'ozone. Un fléchissement est attendu pour vendredi. Le Plateau retrouvera des températures de saison jeudi déjà.

Entre Martigny et Brigue, la vague de chaleur oscillera entre 33 et 35 degrés environ. Il s'agit d'une canicule de trois jours consécutifs de degré 3 (marqué) sur une échelle qui en compte 4, a indiqué mardi MétéoSuisse.

La nuit de mercredi à jeudi s'annonce tropicale, avec une température de 20 degrés au petit matin. Vendredi, le thermomètre devrait perdre une dizaine de degrés et le canton du Valais retrouver des températures de saison, précise Didier Ulrich, prévisionniste à MétéoSuisse.

Sur le Plateau, les grosses chaleurs s'estomperont jeudi déjà, après le passage d'une masse d'air plus fraîche durant la nuit. Masse d'air qui ne devrait toucher ni le Valais ni le Tessin.

Limite d'ozone dépassée

MétéoSuisse délivre une alerte lorsqu'une canicule de degré 3 dure au moins trois jours. La situation peut devenir inconfortable et il s'agit de veiller à bien s'hydrater et d'éviter de faire du sport en plein soleil.

Ces conseils de prudence sont d'autant plus d'actualité que la concentration d'ozone est particulièrement forte, annonce de son côté Météonews. Elle a dépassé la valeur limite mardi après-midi, en particulier au Tessin et elle devrait rester élevée durant toute la journée de mercredi.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes