Beatrice Simon se retire de la course au Conseil des États

La candidate du Parti bourgeois-démocratique (PDB) Beatrice Simon renonce à se présenter au ...
Beatrice Simon se retire de la course au Conseil des États

La conseillère d'Etat bernoise Beatrice Simon (PBD) renonce à se présenter au second tour de l'élection au Conseil des Etats. Elle a également annoncé refuser son mandat au Conseil national pour privilégier son travail au sein du gouvernement.

Le Parti bourgeois-démocratique (PBD) a annoncé mardi qu'après une intense discussion, il avait finalement choisi d'accorder la priorité au maintien d'une majorité bourgeoise stable au sein du Conseil-exécutif. Le départ de Beatrice Simon pour la Coupole fédérale aurait provoqué une élection complémentaire.

Au vu des résultats des élections fédérales, le PBD estime qu'un départ de Beatrice Simon aurait pu provoquer un changement de majorité au Conseil-exécutif. Le gouvernement bernois compte 2 UDC, 2 PS, 1 PLR, 1 PBD et 1 Vert.

Lors de l'élection au Conseil des Etats, la candidate du PBD avait terminé à la 4e place, devancée par le socialiste Hans Stöckli, la Verte Regula Rytz et l'UDC Werner Salzmann. Elle avait obtenu 82'283 suffrages alors que le 3e, l'UDC Werner Salzmann, en avait recueilli 119'630. Le PBD a donc échoué à conserver le siège laissé vacant par le départ de Werner Luginbühl.

Dans la course au Conseil national, elle s'était classée au 17e rang sur les 24 élus de la délégation bernoise.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus