Berne et le Valais mettent leurs drapeaux en berne

Les drapeaux sont en berne dimanche et lundi sur le Palais fédéral et le siège du gouvernement ...
Berne et le Valais mettent leurs drapeaux en berne

Berne et le Valais mettent leurs drapeaux en berne

Photo: Keystone

Les drapeaux sont en berne dimanche et lundi sur le Palais fédéral et le siège du gouvernement valaisan à Sion en mémoire des victimes de l'attentat de Ouagadougou. Les messages de condoléance continuent de tomber.

André Simonazzi, le porte-parole du Conseil fédéral, a annoncé sur son compte twitter que les drapeaux seront en Berne. En Valais, André Mudry, le porte-parole du gouvernement a donné cette information à l'ats. Le drapeau avait été baissé la dernière fois à Berne et dans plusieurs cantons le jour après les attentats de Paris, survenu le 13 novembre dernier.

Deux jours après, les décès de l'ancien patron de La Poste Jean-Noël Rey et de l'ex-député Georgie Lamon dans un attentat à Ouagadougou au Burkina Faso continuent de susciter des réactions. La Suisse condamne les attaques terroristes au Burkina Faso, qui a aussi fait des victimes helvétiques, dit Johann Schneider-Ammann, le président de la Confédération sur son compte twitter samedi déjà. Il a fait part de ses condoléances aux familles concernées.

Le président du gouvernement valaisan, Jacques Melly, s'est déclaré profondément touché par ces événements. 'Les deux personnalités valaisannes sont décédées alors même qu'elles séjournaient au Burkina Faso pour des raisons humanitaires', peut-on lire dans un communiqué publié dimanche par le Valais.

Le Parti socialiste suisse a appris avec consternation le décès de Jean-Noël Rey, a-t-il fait savoir dimanche. 'Durant quatre décennies, le Valaisan a fait partie des personnalités socialistes marquantes', relève Christian Levrat, président du PS.

La Poste a aussi réagi à la disparition de l'un de ses anciens directeurs. L'ancienne régie fédérale est consternée par la mort violente de Jean-Noël Rey. Elle envoie ses condoléances aux familles.

Le Valaisan et président du PDC, Christophe Darbellay, n'est pas en reste. Il se dit 'atterré par la mort de mes amis Georgie Lamon et Jean-Noël Rey à #Ouagadougou rip' sur son compte twitter.

Didier Burckhalter condamne

Samedi, le conseiller fédéral Didier Burkhalter s’est déclaré profondément attristé par cette attaque. 'Nous condamnons cet acte terroriste avec la plus grande fermeté, nous remercions les autorités des pays qui sont intervenus pour mettre fin à ces actes de violence et nous demandons que tout soit entrepris pour retrouver et juger les auteurs de ces attentats', a-t-il déclaré, cité dans le communiqué du DFAE.

'Nos pensées sont en ce moment avec les familles et les proches des victimes', a ajouté le ministre des affaires étrangères. Le DFAE est en contact avec les familles des victimes et les soutient dans le cadre de la protection consulaire.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes