Bertrand Piccard et André Borschberg distingués pour Solar Impulse

Les pilotes Bertrand Piccard et André Borschberg ont été récompensés du Prix solaire suisse ...
Bertrand Piccard et André Borschberg distingués pour Solar Impulse

Bertrand Piccard et André Borschberg distingués pour Solar Impulse

Photo: Keystone

Les pilotes Bertrand Piccard et André Borschberg ont été récompensés du Prix solaire suisse 2016. La distinction leur est remise mardi à St-Gall, dans le cadre de la foire agricole Olma.

Aux commandes de Solar Impulse, les deux hommes se sont relayés pour boucler en juillet le premier tour du monde en avion solaire. Parti en mars 2015 d'Abu Dhabi, l'aéronef a procédé par étapes, toujours sans consommer une seule goutte de carburant.

Les aérostiers ont été récompensés pour cet 'accomplissement innovant', mais également pour avoir 'suscité un immense intérêt et un large écho dans les médias' pour les énergies renouvelables, relève dans son communiqué l'Agence solaire suisse.

Le Prix solaire suisse est qualifié cette année de Prix solaire mondial, par l'envergure globale du projet. Les pionniers du vol solaire sont ainsi les premiers depuis 2005 à recevoir un Prix solaire mondial. Le dernier lauréat était l'architecte vedette Norman Forster.

D'autres personnalités ont également été récompensées par le Prix solaire 2016. A l'image de l'architecte zurichois Beat Kämpfen, l'un des pionniers de l'architecture solaire. Il a mis l'accent sur l'énergie solaire et l'efficacité énergétique dès les années 1980, a relevé l'Agence solaire suisse.

De la lumière sans électricité

Parmi les institutions primées par le prix 2016 se trouve la fondation Antenna à Genève. Cette dernière a conçu un système à base de cellules solaires, d'une batterie et de LED pour remplacer les bougies et les lampes à pétrole: cela permet de venir en aide aux personnes qui sont privées d'un accès direct et constant à l'électricité.

Outre le Prix solaire, l'Agence solaire suisse attribue la distinction Norman Foster Solar Award (NFSA): cette année trois constructions, dont la rénovation d'une crèche à Genève, sont récompensées.

Enfin, plus d'une vingtaine de distinctions 'prix solaires' ont été décernées à des constructions. En Suisse romande, la communauté Emmaüs de Genève est distinguée pour son installation de cellules photovoltaïques.

La société Soleol, sise à Estavayer-le-Lac (FR), s'est vue récompenser pour être 'une vraie centrale à énergie renouvelable': installations sur le toit et sur le parking couvert, mais également un ascenseur fonctionnant à l'énergie solaire.

Pour rappel, le Prix solaire suisse a été lancé en 1991 par l'ancien conseiller fédéral Adolf Ogi et l'Office fédéral de l'Energie, conjointement avec l'Agence solaire suisse (appelée alors ARGE Solar 91). Depuis lors, quelque 371 personnes et institutions se sont vues décerner un Prix solaire suisse.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus