Biodiversité: la Suisse affiche son plus mauvais résultat

La Suisse est plutôt une bonne élève en matière environnementale, selon le dernier rapport ...
Biodiversité: la Suisse affiche son plus mauvais résultat

Biodiversité: la Suisse affiche son plus mauvais résultat

Photo: Keystone

La Suisse est plutôt une bonne élève en matière environnementale, selon le dernier rapport de l'Agence européenne pour l'environnement, publié mardi à Bruxelles. Mais elle affiche son plus mauvais résultat dans le domaine de la biodiversité. Sans oublier qu'elle produit, en comparaison européenne, le plus de déchets par habitant.

Le niveau d'émissions de gaz à effet de serre par habitant de la Suisse est l'un des plus bas du continent. Ces bons résultats sont dus en partie aux progrès effectués au niveau national, mais s'expliquent aussi par de fortes importations de biens et de produits.

Reste qu'environ 5% des décès en Suisse, soit 3000, sont considérés comme des décès prématurés dus à la pollution atmosphérique, selon les chiffres 2010 rendus publics fin février dans le dernier document de l'Office fédéral de l'environnement (OFEV) 'Pollution de l'air et santé'.

6,5% du territoire protégé

La Suisse affiche son plus mauvais résultat dans le domaine de la biodiversité: le pourcentage de zones protégées par rapport au territoire national est le plus bas de tous les pays européens.

A ce propos, les organisations helvétiques de défense de l'environnement enfoncent le clou. La Suisse ne protège que 6,5% de son territoire, soulignent ASPO/BirdLife, Pro Natura et le WWF Suisse dans un communiqué.

Le pays occupe toutefois le 4e rang pour les surfaces dédiées à l'agriculture biologique. Mais ce taux a très peu augmenté entre 2006 et 2012, contrairement à la plupart des pays européens.

Production record de déchets

De surcroît, la Suisse est le pays qui produit le plus de déchets par habitant, une évolution liée à la croissance de la consommation dans les vingt dernières années. En 2012, elle enregistrait 694 kilos de déchets par habitant par année, suivi du Danemark (668 kg/h) et de Chypre (663 kg/h). En queue de liste figurent la Roumanie (271 kg/h) et l'Albanie (262 kg/h).

La Suisse sauve en partie la mise, car elle fait partie des pays les plus avancés en ce qui concerne le taux de recyclage des déchets ménagers, les faibles concentrations de phosphore dans les eaux et la réduction des polluants atmosphériques.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes