Budget déficitaire accompagné d'économies à l'HNE

L'Hôpital neuchâtelois (HNE) a procédé à de nouvelles économies pour boucler un budget qualifié ...
Budget déficitaire accompagné d'économies à l'HNE

Budget déficitaire accompagné d'économies à l'HNE

Photo: Keystone

L'Hôpital neuchâtelois (HNE) a procédé à de nouvelles économies pour boucler un budget qualifié d'acceptable avec un déficit de 7,6 millions de francs. Le bloc chirurgical de La Chaux-de-Fonds sera ainsi fermé la nuit en semaine.

Sans les mesures prises par la direction générale de l'établissement hospitalier neuchâtelois, le budget 2016 aurait accusé un déficit de 15 millions de francs au lieu des 7,6 millions. Pour le conseil d'administration, ce résultat n'est pas satisfaisant, mais il est jugé acceptable compte tenu du contexte difficile.

'La nouvelle équipe de direction renouvelée cet automne a été confrontée à une situation extrêmement difficile avec une dette de 300 millions de francs', a expliqué mercredi à La Chaux-de-Fonds la présidente du conseil d'administration de l'HNE Pauline de Vos Bolay. 'Nous devons remonter la pente'.

C'est en raison des contraintes financières auxquelles l'HNE doit faire face l'année prochaine que la direction a élaboré ce plan d'austérité. La mesure la plus marquante est la fermeture dès le 1er juillet 2016 du bloc opératoire du site de La Chaux-de-Fonds la nuit en semaine.

Lits en chirurgie

Cette décision permettra d'importants gains en efficacité, a assuré l'HNE. La direction estime que l'activité du bloc de la Métropole horlogère est trop faible pour être maintenue la nuit en semaine. Elle souligne qu'en 2014, 35 patients ont été opérés entre 22h00 et 07h00, soit une intervention toutes les dix nuits. Seuls cinq cas nécessitaient une prise en charge rapide.

Une équipe de nuit sur un bloc opératoire compte au moins quatre personnes, selon la direction de l'HNE. La réorganisation de la chirurgie est liée à une activité en forte baisse. Le service des urgences sur le site de La Chaux-de-Fonds reste lui ouvert 24h/24.

Parallèlement, l'activité diurne du bloc opératoire sera renforcée avec le déplacement d'activité ambulatoire et stationnaire élective du site de Pourtalès à Neuchâtel vers celui de La Chaux-de-Fonds. Un plan concret décrivant la nature des activités transférées du Bas vers le Haut du canton sera détaillé au printemps.

Unité de gériatrie aiguë

L'HNE va aussi procéder à une réorganisation des lits de soins aigus sur le site de La Chaux-de-Fonds, avec la création d'une unité de gériatrie aiguë, pour permettre un meilleur taux d'occupation. La création de cette unité permettra d'obtenir des recettes supplémentaires à hauteur de 2,1 millions en 2016.

La direction générale veut aussi parvenir à une meilleure gestion des flux des patients pour augmenter le taux d'occupation des lits de réadaptation. L'ensemble des mesures qui affectent les postes de travail sera mis en oeuvre grâce à la fluctuation des effectifs et aux départs naturels. 'Nos réformes sont menées sans licenciements', a assuré Pauline de Vos Bolay.

Redressement financier

Pour les responsables de l'HNE, ce budget déficitaire constitue malgré tout la première étape vers un redressement financier. Le conseil d'administration souhaite un retour à l'équilibre en 2017. 'Nous sommes confiants dans la reconstruction de cet hôpital', a souligné la présidente du conseil d'administration.

La préparation du budget 2015 avait révélé l'ampleur de la crise financière qui frappe l'HNE. Le budget était déficitaire à hauteur de 11 millions de francs, incluant un blocage des postes. Le déficit des comptes 2015 devrait être plus élevé: le bouclement de fin septembre laisse présager un déficit entre 12 et 13 millions.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes