Burkhalter observe une détérioration de la sécurité en Europe

'La situation sécuritaire en Europe s'est détériorée' en un an et les incertitudes politiques ...
Burkhalter observe une détérioration de la sécurité en Europe

Burkhalter observe une détérioration de la sécurité en Europe

Photo: Keystone

'La situation sécuritaire en Europe s'est détériorée' en un an et les incertitudes politiques ont progressé. Didier Burkhalter a fait ce constat jeudi à Hambourg en ouverture du conseil ministériel de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE).

A propos de l'Ukraine, le patron du Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) a relevé dans son discours de 'légers progrès au niveau politique' quand bien même l'accord de Minsk n'a pas été totalement respecté.

Dans un cadre plus général, M. Burkhalter a prôné devant ses collègues de l'OSCE 'un dialogue plus inclusif' en matière de sécurité en Europe. 'Nous soutenons aussi l'idée d'un dialogue spécifique sur le contrôle des armes conventionnelles', a-t-il dit selon un communiqué du DFAE. Le thème de la maîtrise des armements était notamment à l'ordre du jour à Hambourg.

Le Neuchâtelois a également déclaré souhaiter à l'avenir 'une amélioration des capacités de l'OSCE à agir'. Pour ce faire, trois conditions sont nécessaires: mettre à jour les accords portant sur des mesures de confiance et de sécurité dans le domaine militaire (dit accords de Vienne), étudier la possibilité d'utiliser l'économie pour renforcer la confiance internationale (economic connectivity). Enfin: renforcer le respect des droits humains.

Didier Burkhalter doit profiter de sa présence à Hambourg pour mener des discussions bilatérales avec ses homologues de différents Etats membres de l'OSCE. Le 1er janvier prochain, l'Autriche assumera la présidence de l'OSCE. Vienne succédera ainsi à l'Allemagne.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus