Daillens: des lacunes dans le montage des boîtes d'essieux

Des lacunes dans le montage des boîtes d'essieux seraient à l'origine du déraillement de train ...
Daillens: des lacunes dans le montage des boîtes d'essieux

Daillens: des lacunes dans le montage des boîtes d'essieux

Photo: Keystone

Des lacunes dans le montage des boîtes d'essieux seraient à l'origine du déraillement de train de Daillens (VD). Le Service suisse d'enquête de sécurité (SESE) veut des mesures immédiates auprès de l'atelier de maintenance et évoque 'un déficit de sécurité latent'.

Dans son rapport intermédiaire publié vendredi, le SESE tire la sonnette d'alarme. Les défauts de qualité dans la maintenance des boîtes d'essieux constatées lors de l'inspection du 28 octobre 2015 peuvent toucher 'un nombre considérable de boîtes d'essieux actuellement en service'.

En conséquence, le SESE recommande à l'Office fédéral des transports (OFT) d'informer les propriétaires de wagons dont les essieux ont été entretenus par l'entreprise allemande qui s'est occupée du wagon en cause à Daillens (VD) . Ces essieux peuvent présenter 'des irrégularités au niveau de leurs organes de roulement'.

Les détenteurs de tels wagons pourront procéder à des contrôles et si nécessaire prendre des mesures correctives, écrit le SESE. Le service de contrôle note que l'entreprise en question disposait de la certification nécessaire à l'accomplissement de ses tâches.

Le wagon en cause était la propriété de l'entreprise allemande VTG. Il avait été révisé en août 2011 et n'avait parcouru depuis lors 'que' 43'000 kilomètres. Le déraillement a eu lieu le 25 avril à 02h49 sur un convoi marchandises reliant Bâle à Lausanne triage.

Le convoi était constitué de 22 wagons, dont 14 intégraient des matières dangereuses. Environ 3000 litres de soude caustique se sont échappées d'une citerne endommagée lors du déraillement.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes