Décès du chef de Crissier (VD) Benoît Violier - Hommages en nombre

Le chef étoilé de l'Hôtel de Ville de Crissier (VD) Benoît Violier est décédé à l'âge de 44 ...
Décès du chef de Crissier (VD) Benoît Violier - Hommages en nombre

Décès du chef de Crissier (VD) Benoît Violier - Hommages en nombre

Photo: Keystone

Le chef étoilé de l'Hôtel de Ville de Crissier (VD) Benoît Violier est décédé à l'âge de 44 ans. Son corps sans vie a été retrouvé dimanche par la police, selon laquelle 'l'intéressé aurait mis fin à ses jours'. Le monde de la gastronomie est en deuil.

Dans un bref communiqué, la police vaudoise a précisé avoir trouvé le corps du chef franco-suisse dimanche en fin d'après-midi au domicile du défunt, soulignant que la procureure de service a ouvert une instruction pénale pour déterminer les circonstances exactes de cette mort. Les investigations ont été confiées aux inspecteurs de la division criminelle, a-t-elle ajouté.

Le décès de Benoît Violier, né à Saintes en Charente-Maritime (F), survient quelques semaines après que son restaurant trois étoiles s'est vu décerner le titre de 'meilleur restaurant du monde' selon 'La Liste', qui dresse le palmarès de mille tables d'exception.

'C'est fabuleux, c'est exceptionnel pour nous. Ce classement va stimuler encore plus l'équipe', s'était réjoui Benoît Violier à la mi-décembre en apprenant la nouvelle. Il devançait deux restaurants de New York et de Tokyo.

'Success story' de Crissier

Le conseiller d'Etat vaudois Pascal Broulis a été l'un des premiers à réagir à la mort du cuisinier, pensant à la famille du défunt et à tout ce que celui-ci a apporté au canton. 'Benoît Violier était quelqu'un 'de très apprécié. Il s'était naturalisé il y a peu, il avait prêté serment devant nous (le Conseil d'Etat)', s'est souvenu le chef du Département des finances et des relations extérieures.

Benoît Violier, c'est aussi 'la success story' de l'Hôtel de Ville de Crissier: Girardet, Rochat, Violier, a relevé le ministre en parlant de la gastronomie à son niveau le plus élevé. Le Franco-suisse 'avait encore 20 ans devant lui pour faire des choses extraordinaires, exceptionnelles', a ajouté Pascal Broulis.

Des dizaines d'amis et proches de Benoît Violier ainsi que plusieurs personnalités romandes ont fait part de leur chagrin sur la toile. 'Tristesse infinie', a écrit le président du PDC Christophe Darbellay sur Twitter, alors que le chanteur vaudois Bastian Baker a déploré sur le sien 'le décès de (son) ami Benoit Violier', le qualifiant d''immense chef' et de 'grand monsieur'.

Toques françaises émues

De nombreux hommages de grands noms de la gastronomie française ont aussi envahi le réseau social. La cheffe Anne-Sophie Pic, qui travaille notamment au Beau-Rivage à Lausanne, s'est dite 'terriblement attristée par la disparition brutale de Benoît Violier'. Et de continuer: 'Une pensée affectueuse à sa famille, à ses équipes. Je n'ai pas de mots.'

Le célèbre chef français au chapeau noir Marc Veyrat s'est dit lui 'anéanti' sur le réseau social. 'La planète est orpheline de ce chef d'exception, Benoît Violier', a-t-il affirmé. 'Une bien triste nouvelle pour un chef extrêmement talentueux', a complété Pierre Gagnaire, chef français triplement étoilé.

'Grand chef, grand homme, gigantesque talent', a relevé quant à lui sur son compte Twitter Paul Bocuse, autre grand maître originaire de l'Hexagone. 'Benoît Violier un immense Chef une Immense tristesse, des pensées à sa famille et à ses équipes', a écrit Jean François Piège, une autre fameuse toque française.

'Nous sommes bouleversés par la disparition de Benoît Violier, chef à l'immense talent. Nos pensées vont à sa famille et à ses équipes', a tweeté pour sa part le guide Michelin, qui doit dévoiler lundi son guide 2016 des restaurants étoilés. D'après plusieurs sources sur Twitter, Benoît Violier devait se rendre à Paris pour cette occasion.

Maison comme 'maudite'

Les hommages fleurissaient aussi lundi matin dans la presse. 'C'était un élève que j'ai beaucoup aimé, un garçon brillant, avec un impressionnant potentiel de travail', s'est remémoré dans les colonnes de 24 Heures le grand maître Fredy Girardet, ancien chef à la tête de l'Hôtel de Ville de Crissier.

'C'est moi qui ai envoyé Benoît chez Fredy', a rappelé lui au quotidien vaudois Joël Robuchon, le chef le plus étoilé au monde. 'Il y a un an, nous avons mangé dans la cuisine de l'Hôtel de Ville avec Fredy, Philippe et Benoît. Il ne reste que Girardet. C'est comme si cette maison était maudite', a dit Joël Robuchon, se référant à la mort de Philippe Rochat en juillet dernier.

Ce dernier avait cédé sa place à Benoît Violier à la tête de l'Hôtel de Ville de Crissier en 2012. A sa mort, une foule d'un millier de personnes lui avait rendu hommage à la cathédrale de Lausanne. 'Philippe Rochat avait le palais absolu, il était une étoile de la gastronomie mondiale', avait alors dit à son sujet Benoît Violier, la voix cassée par l'émotion.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes