Dernière assemblée de parti pour Christian Levrat

Christian Levrat a ouvert sa dernière assemblée des délégués samedi comme président du parti ...
Dernière assemblée de parti pour Christian Levrat

Dernière assemblée de parti pour Christian Levrat

Photo: KEYSTONE/ANTHONY ANEX

Christian Levrat a ouvert sa dernière assemblée des délégués samedi comme président du parti socialiste suisse. Les délégués du PS tiennent leur première assemblée numérique en direct sur Youtube en votant via un outil en ligne plutôt qu'en levant leur carte de vote.

'Si l’on m’avait dit, il y a tout juste six mois, que me dernière assemblée des délégués comme président se tiendrait par voie électronique, je ne l’aurais évidemment pas cru', a dit le président Christian Levrat samedi devant les délégués en ligne, via Youtube. L’élection de la succession de Christian Levrat se fera lors du prochain congrès du PS, les 17 et 18 octobre prochains.

'Il était important de tenir cette assemblée, même de façon numérique, a-t-il dit. Les droits démocratiques doivent continuer à être exercés.'

'Merci'

Il en a ensuite profité pour dire 'merci': 'le Conseil fédéral a fait un job exceptionnel. En particulier nos deux conseillers fédéraux, Simonetta Sommaruga et Alain Berset, qui ont littéralement crevé l’écran durant les mois écoulés.'

Au début de la pandémie, la Suisse était dans une situation délicate, entre l’Italie du Nord, l’Alsace et Ischgl en Autriche, trois des principaux foyers infectieux en Europe. 'Aujourd’hui, notre pays est félicité pour sa gestion de l’épidémie.'

Il a aussi remercié toutes les conseillères et conseillers d’État aux quatre coins du pays. 'Dans la lutte contre le coronavirus, les cantons ont parfois eu de la peine à se coordonner, mais ils ont joué un rôle décisif sur le terrain', a-t-il relevé.

Porter la société à bout de bras

Le président du PS a encore salué les femmes, 'qui ont littéralement porté notre société à bout de bras pendant la pandémie'. 'Il ne suffit pas de les applaudir depuis nos balcons. Les salaires de ces branches essentiellement féminines doivent enfin être revalorisés; c’est notre travail, dans les cantons, dans les communes, au niveau fédéral, en collaboration avec les syndicats.'

Il a ensuite lancé les travaux des délégués qui doivent déterminer les mots d'ordre du PS pour les votations fédérales du 27 septembre. Une série de résolutions visant à sortir de la crise dans la solidarité vont encore être débattues.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus