Dimanche 1er novembre 2015

Spéculations et révélations sur les papables de l'UDC pour le siège laissé vacant au Conseil ...
Dimanche 1er novembre 2015

Dimanche 1er novembre 2015

Photo: Keystone

Spéculations et révélations sur les papables de l'UDC pour le siège laissé vacant au Conseil fédéral dominent les journaux dominicaux. Ces derniers recèlent par ailleurs plusieurs sujets en lien avec la fiscalité. Voici les principaux titres de la presse:

Le Matin Dimanche: Baptisé 'Red Line', un projet de transport par drones de l'Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) prendra corps au Rwanda début 2016, indique Le Matin Dimanche. Des appareils de trois mètres d'envergure pouvant transporter 10 kg de marchandises dans un rayon de 50 km seront testés pour livrer du matériel médical et des biens de première urgence dans des zones isolées. Le financement du projet n'est pas encore finalisé, mais son responsable et chef du laboratoire de développement Afrotech au sein de l'EPFL, Jonathan Legend, affirme déjà pouvoir compter sur des 'soutiens philanthropiques de la part de grandes entreprises'. Au total, le projet devrait coûter quelque 15 millions de francs, une fois que les trois 'droneports' prévus au Rwanda seront terminés.

Le Matin Dimanche: L'Ecole hôtelière de Lausanne (EHL) va doubler sa surface d'ici à cinq ans, avec un nouveau campus devisé à 226 millions de francs. Interrogé par Le Matin Dimanche, son directeur Michel Rochat revient sur les motivations de l'institution et les mutations en cours dans le secteur de l'accueil. 'Il y a aujourd'hui 100 millions de personnes qui y travaillent et qui représentent déjà 3,4% des emplois dans le monde. Elles seront 120 millions en 2022, soit une croissance annuelle de 1,9%', note-t-il. La demande pour ces métiers est 'énorme', tant en Asie, au Moyen-Orient, aux Etats-Unis qu'en Europe, 'où la branche hôtelière est pourtant arrivée à maturité'. Pour expliquer ce phénomène, il évoque les changements inclus par 'les besoins d'une clientèle de jeunes adultes'.

SonntagsZeitung/Schweiz am Sonntag: Après le retrait annoncé de la ministre des Finances Eveline Widmer-Schlumpf du Conseil fédéral, son département (DFF) est en proie à la convoitise des partis. Selon la SonntagsZeitung, le président de l'UDC Toni Brunner le voit comme terrain de premier plan pour un élu de sa formation. Christian Levrat, président du PS, n'exclut pas non plus qu'un représentant du PS soit placé à sa tête, 'car le fait qu'Ueli Maurer puisse devenir ministre des Finances me fait peur', lance l'intéressé. Le chef du groupe PDC au Parlement, Filippo Lombardi, s'attend lui à ce que le DFF demeure en mains bourgeoises. 'Si Ueli Maurer reprend le département, il sera instantanément mesuré à sa prédécesseuse, qui a fait du bon travail', indique-t-il dans la Schweiz am Sonntag.

Schweiz am Sonntag: La commission d'évaluation de l'UDC examine en ce moment l'aptitude de onze personnes à devenir candidats pour reprendre le poste d'Eveline Widmer-Schlumpf au Conseil fédéral. Parmi eux, selon la Schweiz am Sonntag, deux candidats expédients: le chef du groupe UDC au Parlement Adrian Amstutz et l'ancienne conseillère d'Etat zurichoise Rita Fuhrer, qui se seraient portés volontaires. M. Amstutz se tient prêt au cas où l'UDC requerrait une candidature de la ligne dure pour des raisons tactiques.

Zentralschweiz am Sonntag: Un favori 'dont l'identité est gardée secrète' aurait pris place dans la valse des candidats UDC pour le siège laissé vacant au gouvernement, selon la Zentralschweiz am Sonntag. Il s'agirait du ministre de l'instruction publique du canton de Nidwald Res Schmid, qui n'a cependant pas été nommé officiellement par le parti cantonal. Si la commission d'évaluation de l'UDC estime que M. Schmid est une option, alors nous ne serons pas contre, indique le président de l'UDC nidwaldienne Christoph Keller. Res Schmid lui-même n'a pas souhaité faire de commentaire.

SonntagsBlick: Les pertes fiscales augmentent dans les cantons. Deux tiers d'entre eux ont dû renoncer à un montant plus élevé en termes de recettes fiscales en 2014 qu'il y a cinq ans, d'après un sondage du SonntagsBlick, auquel ont participé 24 cantons. Au total, 437 millions de francs n'ont pas pu être encaissés l'an dernier. Au premier rang des cantons en difficulté, Genève, qui a dû renoncer à 2% de l'ensemble des recettes prévues au budget. Dix-sept cantons ont détaillé leurs démêlés fiscaux: en tout, 901'934 rappels et 182'538 injonctions de payer ont été envoyés en 2014. Des mesures qui ne servent cependant à rien contre ceux qui refusent de s'acquitter de l'impôt car qui ne paie pas, même au terme de toute la procédure d'avertissements, ne peut pas être poursuivi plus avant.

SonntagsZeitung: L'ancien président de Novartis, Daniel Vasella, s'est installé à Monaco. La SonntagsZeitung rapporte que le Fribourgeois s'est retiré de son domicile à Risch (ZG) fin janvier 2013 déjà. M. Vasella, qui avait fait l'objet d'une vive polémique après avoir encaissé un parachute doré de 72 millions de francs de Novartis en quittant le groupe pharmaceutique en février 2013, se serait acheté un appartement au sein d'une résidence de luxe dans le petit paradis fiscal méditerranéen, d'une valeur d'environ 24 millions d'euros, selon l'hebdomadaire. Les particuliers ne paient à Monaco ni des impôts sur les revenus, ni sur la fortune. La principauté ne récolte pas non plus d'impôts sur les successions.

NZZ am Sonntag: Le conseiller d'Etat Mario Fehr (PS/ZH) a suspendu son affiliation au parti suite à une plainte des Jeunes socialistes (JUSO) à son égard. On reproche au directeur zurichois de la sécurité d'avoir créé illégalement un cheval de Troie. Tant que durera la procédure, M. Fehr se tiendra à l'écart des réunions du parti cantonal. Interrogé par la NZZ am Sonntag, Mario Fehr assure qu'il n'aurait jamais pu imaginer faire l'objet d'une plainte de la part de membres de sa formation et dit considérer cette procédure comme une manoeuvre visant à le déstabiliser. Peut-être à cause de l'engagement du Conseil d'Etat en faveur du concordat sur les hooligans, soutenu également par M. Fehr, que les jeunes socialistes n'ont jamais goûté, avance l'hebdomadaire alémanique.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes