Dominique Warluzel n'a plus qu'un avocat pour le défendre

L'ancienne star du barreau Dominique Warluzel, prévenu de tentative de meurtre, a perdu deux ...
Dominique Warluzel n'a plus qu'un avocat pour le défendre

Dominique Warluzel n'a plus qu'un avocat pour le défendre

Photo: Keystone

L'ancienne star du barreau Dominique Warluzel, prévenu de tentative de meurtre, a perdu deux de ses défenseurs. Marc Bonnant et Nicholas Antenen ont été écartés de la procédure par le procureur chargé de l'enquête.

La raison invoquée est un conflit d'intérêts. Le revolver avec lequel Dominique Warluzel a tiré lors de sa dispute avec une femme dans une chambre de l'Hôtel de La Réserve, à Genève, avait en effet été entreposé à l'étude où travaillent les deux avocats. C'est une personne au sein de l'étude qui a sorti l'arme du coffre où elle se trouvait et l'a remise à Dominique Warluzel.

Demande de mise en liberté

Ce rebondissement chamboule le travail de la défense. 'Je dois me réorganiser', a indiqué mardi Pascal Maurer, l'avocat de Dominique Warluzel, confirmant une information révélée par la Tribune de Genève. Une demande de mise en liberté devrait intervenir la semaine prochaine.

Selon M. Maurer, l'état de santé de Dominique Warluzel fait qu'il faut qu'il sorte au plus vite du quartier cellulaire des Hôpitaux universitaires de Genève (HUG) où il se trouve en détention provisoire. Il doit pouvoir bénéficier d'un milieu médicalisé où il pourra soigner sa maladie, car 'son état psychologique et physique se dégrade' depuis son incarcération, a ajouté l'avocat.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus