En Valais, union inédite des partis minoritaires avant le 2e tour

A deux semaines du deuxième tour de l'élection du Conseil d'Etat valaisan, les partis minoritaires ...
En Valais, union inédite des partis minoritaires avant le 2e tour

En Valais, union inédite des partis minoritaires avant le 2e tour

Photo: KEYSTONE/OLIVIER MAIRE

A deux semaines du deuxième tour de l'élection du Conseil d'Etat valaisan, les partis minoritaires mettent la pression. Dans une union inédite, ils appellent la population à élire un gouvernement 'équilibré' et à assurer la présence des deux sièges haut-valaisans.

Le PLR, le PS et l'UDC appellent à l'élection d'un gouvernement composé de 2 PDC, 1 PLR, 1 PS et 1 UDC. 'La population doit pouvoir se reconnaître dans les personnalités qui gouverneront le Valais de demain', peut-on lire dans cet appel commun.

Leur appel vise la fin de la majorité PDC qui détient actuellement 3 sièges sur les cinq fauteuils du Conseil d'Etat, soit 60%, alors que les démocrates-chrétiens ne représentent plus que 37% du Grand Conseil, renouvelé le 7 mars. La lettre a été signée par les trois présidents de partis, par des chefs de groupes au Grand Conseil et par les conseillers nationaux Philippe Nantermod (PLR) et Jean-Luc Addor (UDC) et envoyée lundi aux médias.

Les trois partis estiment également 'qu'une minorité devrait être plutôt surreprésentée que sous-représentée', y voyant une 'question essentielle de cohésion entre les deux régions linguistiques' du canton.

Le PDC 'très étonné'

Les PDC du Haut et du Bas-Valais ont répliqué dans l'après-midi, via communiqué, se disant 'très étonnés de l'appel du PLR, du PS et de l'UDC du Valais romand à leurs électeurs' dont la 'seule motivation est de s'emparer d'un siège'. Les partis de la famille C appellent eux à voter leurs trois candidats. Ils souhaitent, eux aussi, que le Haut-Valais ait deux représentants au gouvernement.

Le deuxième tour est prévu le 28 mars.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus