Engelberger favorable à projets pilotes pour les grands événements

Malgré la hausse des cas de Covid-19, le président des directeurs cantonaux de la santé soutient ...
Engelberger favorable à projets pilotes pour les grands événements

Engelberger favorable à projets pilotes pour les grands événements

Photo: KEYSTONE/ALESSANDRO DELLA VALLE

Malgré la hausse des cas de Covid-19, le président des directeurs cantonaux de la santé soutient l'organisation d'événements plus importants en Suisse dans le cadre de projets pilotes. Leur accès serait réservé aux personnes vaccinées ou dont le test est négatif.

De tels projets pilotes devraient être possibles à partir de la fin avril, car tous les groupes à risque devraient avoir été vaccinés d'ici là, déclare Lukas Engelberger dans un entretien diffusé par la SonntagsZeitung. Il souligne en outre que la campagne de tests porte ses fruits et les tests à faire soi-même pourront alors être utilisés.

La perspective d'être à nouveau autorisé à assister à une pièce de théâtre ou à aller au cinéma pourrait encourager les Suisses à se faire tester, selon lui. Les milieux culturels bâlois planchent sur de telles solutions, ajoute-t-il. Il préconise que les cantons et les communes proposent davantage de lieux de tests.

Valeurs limites à revoir

Pour M. Engelberger, le test de dépistage du coronavirus à faire soi-même a le potentiel de changer fondamentalement la situation. Si tout le monde peut faire lui-même rapidement et régulièrement un test le matin dans la salle de bain, la charge de travail incombant aux pharmacies et aux centres de tests pourrait baisser, estime-t-il.

Le conseiller d'Etat centriste bâlois s'attend à ce qu'à partir d'avril, les tests préventifs soient tellement répandus qu'il sera possible de parler d'une véritable offensive de tests. Il affirme par ailleurs que cette dernière va atténuer la troisième vague de coronavirus.

Le président de la Conférence des directeurs cantonaux de la santé (CDS) plaide pour que le modèle des valeurs limites instaurées pour alléger les mesures de restriction soit réévalué. Un nombre plus élevé de cas devrait être pris en considération moins strictement, selon lui. Un nombre accru de tests va probablement entraîner une hausse des cas de contamination, remarque-t-il.

/ATS