Ex-ministre zougois condamné pour avoir conduit sous drogue

L'ancien conseiller d'Etat zougois Beat Villiger (Le Centre) consommait du crack lorsqu'il ...
Ex-ministre zougois condamné pour avoir conduit sous drogue

Ex-ministre zougois condamné pour avoir conduit sous drogue

Photo: KEYSTONE/MICHAEL BUHOLZER

L'ancien conseiller d'Etat zougois Beat Villiger (Le Centre) a consommé du crack alors qu'il était en fonction. Il écope d'une peine pécuniaire avec sursis pour avoir pris le volant sous l'influence de la drogue, l'été dernier à Lucerne.

Les faits remontent au mois d'août 2022, alors que Beat Villiger était encore ministre de la sécurité. Le politicien a consommé du crack à base de cocaïne dans un hôtel lucernois, puis a pris le volant le lendemain, encore sous l'influence de la drogue. La police le surprend alors lors d'un contrôle.

Conséquence, Beat Villiger a écopé d'une peine de 40 jours-amende à 80 francs avec sursis, ainsi que de 900 francs d'amende, infligés par ordonnance pénale, indique à Keystone-ATS le porte-parole du Ministère public lucernois. Ce dernier confirme une information révélée par le site en ligne 'Zentralplus'. La sanction est entrée en force le mois dernier.

Départ avec effet immédiat peu après

Quelques jours après son faux-pas, le conseiller d'Etat a pris un congé maladie sur conseil de son médecin, à partir du 5 septembre. Le 19 octobre, il a annoncé sa démission avec effet immédiat, officiellement pour des raisons de santé.

Son mandat aurait, en principe, dû s'achever en fin d'année, à l'issue de la législature. Beat Villiger avait déjà annoncé qu'il ne se représenterait pas pour un nouveau mandat. Il siégeait au gouvernement zougois depuis 2007. Il a aujourd'hui 66 ans.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus