Finale nationale du concours « Ma thèse en 180 secondes »

Isabela Stoian de l'Université de Fribourg a gagné jeudi soir la quatrième finale suisse du ...
Finale nationale du concours « Ma thèse en 180 secondes »

Finale nationale du concours

Photo: KEYSTONE/LAURENT DARBELLAY

Isabela Stoian de l'Université de Fribourg a gagné jeudi soir la quatrième finale suisse du concours francophone de vulgarisation et d’éloquence 'Ma thèse en 180 secondes'. Elle remporte le prix du jury (1500 francs) et celui du public (750 francs).

Originaire de Roumanie, la doctorante a présenté jeudi soir en trois minutes le fruit de son travail 'Alcuin, Ars grammatica ; traduction et étude philologique' au théâtre de l'Heure bleue à La Chaux-de-Fonds. Celle qui détient trois titres de master en exégétique et herméneutique biblique, en traductologie et en études médiévales ira défendre les couleurs de la Suisse cet automne à Dakar, indiquent les organisateurs dans un communiqué.

Le deuxième prix doté de 1000 francs est allé à Armand Brice Kouadio qui interroge dans sa thèse l'engagement au travail des fonctionnaires, notamment pourquoi les employés publics choisissent de tisser avec leurs métiers ou leurs employeurs une relation durable. Celui qui a arpenté la Suisse pendant cinq ans en quête de réponses est affilié à la faculté de droit, des sciences criminelles et d'administration publique de l'Université de Lausanne.

Sur la troisième marche du podium, Élise Rapp, également doctorante dans la capitale vaudoise, a détaillé pour le public 'Maladies tropicales négligées en Suisse: construction d’un enjeu de santé publique et trajectoires expérientielles des femmes migrantes face au dépistage de la maladie de Chagas'. L'infirmière spécialisée en médecine tropicale et biologiste titulaire d'un master de parasitologie évolutive remporte 750 francs.

Après sélection, seize doctorants, de six universités du pays (EPFL, Fribourg, Genève, Lausanne, Neuchâtel et Zurich), se sont affrontés sur scène lors de cette finale organisée par l'Université de Neuchâtel.

Finale internationale à Dakar

La lauréate du premier prix participera à la finale internationale, le 26 septembre prochain à Dakar au Sénégal, détaille la Conférence universitaire de Suisse occidentale dans son communiqué. Elle s'y mesurera aux candidats venus du Québec, de France, de Belgique, du Maroc et de treize autres pays d'Afrique, d’Europe de l’Est et du Moyen-Orient.

Le concours 'Ma thèse en 180 secondes' a eu lieu pour la première fois en Australie à l'université du Queensland, en 2008. Le concept offre l'occasion aux candidats de parfaire leurs aptitudes en communication, tout en leur permettant de diffuser leurs recherches plus largement.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus