Fribourg fête les 100 ans de sa cathédrale en 2024

Fribourg fête cette année les 100 ans de sa cathédrale Saint-Nicolas, un édifice construit ...
Fribourg fête les 100 ans de sa cathédrale en 2024

Fribourg fête les 100 ans de sa cathédrale en 2024

Photo: KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT

Fribourg fête cette année les 100 ans de sa cathédrale Saint-Nicolas, un édifice construit entre 1283 et 1490, mais qui n'a pas toujours eu le même statut. Jusqu’à Pâques 2025, l'événement est célébré par un riche programme alliant histoire, foi et culture.

La Cathédrale Saint-Nicolas a été d'abord église paroissiale, puis collégiale à partir de 1512, avec un chapitre de chanoines, et enfin cathédrale dès 1924, a rappelé mardi le Diocèse de Lausanne, Genève et Fribourg. Le jubilé débutera les 27 et 28 avril avec un programme autour de la figure de saint Pierre Canisius.

Le père jésuite Pierre Emonet présentera la vie du saint et son importance pour la Suisse lors d'une conférence. Pierre Canisius et Jean de Lanthen-Heid, deux hommes qui ont pesé sur le destin de Fribourg, opposent leurs visions sur les relations entre l'Eglise et l'Etat lors d'une courte pièce théâtre écrite par Jean Steinauer.

Reliques déplacées

Enfin, la musique sacrée, importante à la cathédrale, résonnera lors d'un concert et de la messe dominicale, durant laquelle on pourra entendre la Messe du Père Canisius de l'abbé Bovet, maître de chapelle de la Cathédrale de 1923 à 1949. En 2021, une partie des reliques ont été déplacées du Collège St-Michel à la cathédrale.

Le Covid-19 avait alors contraint de célébrer l'événement de manière confidentielle. Ces 'Journées Canisius' permettent de fêter 'enfin' la translation des reliques avec le plus grand nombre, relève l'organisation du centenaire portée par un comité présidé par l'ancien président du Conseil national Dominique de Buman.

Lieu de culture

La cathédrale ouvrira ensuite ses portes à la culture de mai à août. On pourra notamment grimper les marches de la tour pour danser sur le slow de son choix avec la Fête de la Danse le 4 mai, entendre Les Quatre saisons revisitées par Max Richter dans un langage minimaliste, avec le Nouvel Opéra de Fribourg le 1er juin.

Ou se laisser guider par Notre-Dame de Paris de Victor Hugo lors de lectures itinérantes dans les recoins les plus secrets de la cathédrale, avec les Diseurs les 29 et 30 juin. Voire de remonter le temps pour se plonger dans les monodies grégoriennes, lors du Festival international de musiques sacrées le 7 juillet.

Découverte inédite

La cathédrale révélera encore ses secrets lors de visites guidées les 8 juin et 12 octobre 2024 ainsi que les 1er février et 12 avril 2025: se promener dans la charpente au-dessus des voûtes, comprendre le fonctionnement des grandes orgues, écouter la fantaisie pastorale L'Orage de Fribourg ou approcher des cloches de plusieurs tonnes.

Pour mémoire, la Collégiale Saint-Nicolas a été élevée au rang de cathédrale par la bulle papale Sollicitudo omnium ecclesiarum du 17 octobre 1924. Fribourg devient alors le siège du diocèse et Marius Besson (1876-1945) le premier à porter le titre d'évêque de Lausanne, Genève et Fribourg.

Ce dernier a pris officiellement possession de sa cathédrale le 1er février 1925. La paroisse subsiste, mais le Chapitre collégial devient cathédral. Les chanoines perdent alors une certaine autonomie de fonctionnement et rentrent dans la juridiction ordinaire de l'évêque, indique le communiqué.

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus