Fribourg: personnel de l'Etat opposé à la réforme de ses pensions

L'assainissement de la Caisse de prévoyance du personnel de l’Etat de Fribourg (CPPEF) ne passera ...
Fribourg: personnel de l'Etat opposé à la réforme de ses pensions

Fribourg: personnel de l'Etat opposé à la réforme de ses pensions

Photo: KEYSTONE/ANTHONY ANEX

L'assainissement de la Caisse de prévoyance du personnel de l’Etat de Fribourg (CPPEF) ne passera pas comme une lettre à la Poste. L'assemblée du personnel de l'Etat, avec près de 600 personnes, rejette les options du Conseil d'Etat et appelle à manifester.

Ces décisions sont tombées lors d'une assemblée générale du personnel de l'Etat tenue mardi soir à Givisiez (FR) et convoquée par la Fédération des associations du personnel des services publics du Canton de Fribourg (Fede) et le Syndicat suisse des services publics (SSP). La réunion s'inscrit dans le cadre de la procédure de consultation menée par le gouvernement jusqu'au 15 mars.

Les débats, pour le moins animés, ont duré près de deux heures. Les participants ont adopté une résolution rappelant au Conseil d'Etat ses responsabilités. La détermination s'est enfin concrétisée par la décision de manifester contre le projet de réforme de la CPPEF le 20 février, sur la place Georges-Python à Fribourg.

Rejet des trois variantes

Dans le détail, l'assemblée a rejeté les trois variantes proposées par le gouvernement, dont le projet a déjà suscité passablement de remous. Elle a constaté globalement que ce dernier 'constituait une péjoration sans précédent des conditions de retraite du personnel de l’Etat de Fribourg'.

Les participants exigent aussi que le Conseil d’Etat négocie 'impérativement' avec les partenaires sociaux une amélioration des propositions formulées l'an passé. L'objectif consiste à aboutir à un nouveau projet comprenant une meilleure répartition des efforts et une variante impliquant une hausse des cotisations des deux côtés.

Menace de grève

Le personnel de l'Etat demande encore que la révision permette toujours de prendre une préretraite à 60 ans aux conditions actuelles, alors que le projet gouvernemental prévoit de monter cet âge à 64 ans. Enfin, une variante avec le maintien du système de primauté des prestations doit être mise sur la table.

L'assemblée est donc motivée à combattre la réforme pilotée par le grand argentier Georges Godel. Elle a encore décidé de convoquer un nouveau plénum le 27 février, après la manifestation et la réaction attendue du Conseil d'Etat. Le personnel tranchera alors sur l’éventuelle organisation d’une journée d’action et de grève le 13 mars.

Les blocages survenant dans le dossier de l'assainissement de la CPPEF s'inscrivent dans un contexte difficile pour les caisses de pension publiques dans le canton. Mardi, quelque 200 employés de la ville de Fribourg ont débrayé une heure, dans le cadre d'une journée d'action, pour protester contre les conditions de la réforme de la Caisse de prévoyance du personnel de la ville de Fribourg (CPPVF).

/ATS
 

Actualités suivantes

Articles les plus lus