Genève: le MPC ouvre une deuxième enquête pénale

Le Ministère public de la Confédération (MPC) a ouvert une deuxième enquête pénale sur la base ...
Genève: le MPC ouvre une deuxième enquête pénale

Genève: le MPC ouvre une deuxième enquête pénale

Photo: Keystone

Le Ministère public de la Confédération (MPC) a ouvert une deuxième enquête pénale sur la base d'une menace terroriste dans la région de Genève. Deux personnes, arrêtées vendredi, sont en détention.

L'enquête pénale du MPC contre deux personnes d'origine syrienne a été ouverte samedi, a indiqué le MPC dans un communiqué. Le MPC invoque les soupçons de fabriquer, dissimuler et transporter des explosifs ou des gaz toxiques, selon l'article 226 du Code pénal. Il cite également des soupçons de violation de l'article 2 de la loi fédérale interdisant les groupes Al-Qaïda et Etat islamique comme les organisations apparentées.

Objectif: empêcher un acte terroriste

Le MPC, avec le soutien de fedpol, travaille étroitement avec la direction et les forces de la police cantonale de Genève. Le procureur général de la Confédération est en contact direct et régulier avec le conseiller d'Etat Pierre Maudet.

Sur place à Genève, le niveau de vigilance est le même depuis jeudi, précise la police genevoise dans un communiqué. Cela se traduit concrètement sur le terrain par davantage de policiers, un équipement plus important ainsi que des contrôles de véhicules et de personnes en hausse.

Les diverses animations historiques prévues samedi dans le périmètre de la Vieille-Ville sont maintenues. Des tirs au canons se feront depuis la promenade de la Treille et se déroulent de 13h45 à 19h, à raison d'un tir toutes les 30 minutes. Des tirs de mousquets ont également lieu en plusieurs endroits et à diverses heures, surtout en vieille ville.

/ATS


Actualisé le

 

Actualités suivantes

Articles les plus lus